GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Aujourd'hui
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Pays-Bas : la reine Beatrix passe le flambeau à son fils aîné

    media

    La reine Beatrix des Pays-Bas, qui fêtera jeudi ses 75 ans, a annoncé le 28 janvier à La Haye, qu'elle abdiquait après 33 ans de règne au profit de son fils aîné. « C'est avec la plus grande des confiances que je passerai le trône à mon fils Willem-Alexander, prince d'Orange, le 30 avril », jour de la Fête de la Reine, a déclaré la monarque dans une allocution à la nation retransmise par toutes les télévisions néerlandaises.

    Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet

    La reine Beatrix va fêter ce jeudi ses 75 ans. Et comme sa grand-mère Wilhelmine, à 68 ans, et sa mère Juliana à 71 ans, elle choisit de perpétuer la tradition et d’abdiquer à l’âge de la retraite, en quelque sorte : « Je ne me retire pas parce que la fonction me serait devenue trop lourde, mais du fait de ma conviction que la responsabilité de notre pays peut maintenant être confiée à une nouvelle génération. C’est en toute confiance que je transmettrai la couronne le 30 avril à mon fils le prince d’Orange. La princesse Maxima et lui sont pleinement préparés à leurs futures tâches ».

    Le prince Willem-Alexander, futur Guillaume IV, sera le premier homme à monter sur le trône des Pays-Bas depuis 113 ans. Il va hériter d’un royaume où le système de monarchie parlementaire jouit d’un large soutien populaire.

    En 33 ans de règne, la reine Beatrix a su séduire ses sujets avec ses chapeaux excentriques et surtout sa simplicité et son énergie. Et ce malgré de vives controverses comme par exemple, l’appartenance passée de son mari aux jeunesses hitlériennes ou comme celle du beau-père du prince d’Orange à la dictature militaire en Argentine.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.