GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Mariage homosexuel: les députés britanniques disent «oui»

    media

    La Chambre des communes, chambre basse du Parlement britannique, a approuvé en première lecture le projet de loi ouvrant l'union civile aux couples de même sexe, ce mardi 5 février 2013 dans la soirée. A l'issue de débats vifs, une large majorité de parlementaires se sont prononcés pour ce texte. Soutenue fermement par le Premier ministre David Cameron, cette réforme divise néanmoins le parti conservateur, qu'il dirige.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    Sans suspense, le texte en faveur du mariage homosexuel a été approuvé par 400 députés britanniques, tandis que 175 ont voté contre. Mais la victoire est douce-amère pour David Cameron.

    En effet, si l’adoption du projet de loi sur le mariage homosexuel, qu’il a défendu avec tant d’ardeur, vient symboliquement réparer aux yeux du Premier ministre une injustice, ce débat a néanmoins exposé au grand jour les positions irréconciliables de ses troupes.

    Une importante fronde s'est produite à la Chambre des Communes. Plus de la moitié des députés conservateurs ont refusé de soutenir le texte. Cette fracture laisse les électeurs du Part Tory quelque peu désemparés.

    David Cameron est actuellement dans une position délicate. Son parti est à la fois décrié pour avoir imposé une cure d’austérité sans précédent au Royaume-Uni, et le chef du gouvernement est lui-même critiqué par nombre de ses députés, qui lui reprochent de dénaturer son parti à force de trop vouloir le réformer.

    Les détracteurs du mariage homosexuel accusent d’ailleurs David Cameron de ne pas être sincère et de chercher avant tout à donner une image artificiellement moderne des Tories à l’approche des élections de 2015, qui s’annoncent extrêmement difficiles pour le parti conservateur.

    Un vote salué par la presse britannique

    Les journaux britanniques titrent sur l’importance de ce oui massif au mariage homosexuel, comme par exemple The independent qui sous le titre « Les députés disent I do » (je le veux) salue un moment historique pour l’égalité des droits au Royaume Uni. Mais la presse aussi le soulèvement de la base traditionnelle du parti conservateur contre son leader David Cameron.

    Les journaux de droite, Telegraph et Times, comme de gauche, le Guardian, estiment que le Premier ministre s’est mis en danger car le passage en force de cette loi ne lui rapportera pas beaucoup de suffrages, en revanche la question pourrait lui coûter les élections de 2015. Mais pour les analystes, la détermination de David Cameron est à la fois dictée par ses convictions et par le désir de faire taire les désaccords au sein de son parti le plus tôt possible en faisant passer ces réformes maintenant afin d’aborder les prochaines élections dans un climat apaisé et donc se concentrer sur ce qui préoccupe en priorité les Britanniques, comme l’état de l’économie.

    Il fait le pari que dans quelques mois le sujet sera retombé, car la population n’est de toute façon pas opposée au mariage homosexuel. D’ailleurs les commentateurs font remarquer que les grandes réformes sociales n’ont jamais déterminé des élections car les scrutins généraux en Grande Bretagne se jouent toujours sur les mêmes questions : l’économie, la santé et l’Europe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.