GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Mai
Samedi 21 Mai
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • BNP Paribas fermerait ses structures dans les Iles Caïman (Attac)
    • En Ukraine, sept soldats ukrainiens ont été tués ces dernières 24 heures, le plus lourd bilan en 2016 (officiel)
    • Turquie: le porte-parole du parti AKP devient ministre des Affaires européennes
    • Philippe Martinez (CGT) : Manuel Valls «joue un jeu dangereux» en tentant «d'opposer la CGT aux citoyens»
    • Manuel Valls: «La CGT est dans une impasse»
    • En Iran, l'ayatollah ultraconservateur Ahmad Jannati a été élu chef de l'Assemblée des experts (télévision)
    • Manuel Valls: «Il n'y aura pas de retrait» du projet de loi Travail
    • Blocage des raffineries: «D'autres sites seront libérés», promet Manuel Valls
    • A Hanoï au Vietnam, Barack Obama défend la liberté d'expression, «valeur universelle»
    • Birmanie: au moins onze morts dans un glissement de terrain, plusieurs disparus (autorités locales)
    Europe

    La filière chevaline se mobilise pour sortir de la crise

    media En plein scandale de viande de cheval présente dans les plats cuisinés, la filière se mobilise pour sortir de la crise. REUTERS/Charles Platiau

    Les professionnels de la viande repartent à la reconquête du consommateur à l'occasion de leurs premiers états généraux. En plein scandale de viande de cheval présente dans les plats cuisinés, la filière se mobilise pour sortir de la crise.

    Comment redynamiser la filière de la viande face à la baisse de la consommation ? Comment attirer les jeunes vers les métiers d'élevage et de boucherie ? Pour répondre à ces questions, une feuille de route a été fixée. Elle souligne en premier lieu la nécessité de transparence quant au pays d'origine de la viande quel que soit le mode de préparation.

    « La traçabilité existe pour tous les produits, explique Dominique Langlois, président de l'interprofession bétail et viande. Par contre l’origine aujourd’hui n’est pas obligatoire pour les produits transformés Il faut absolument que les industries agroalimentaires comprennent qu’il faut le mettre pour donner de l’assurance au consommateur et arrêter le trouble qui a pu être jeté ».

    Mais pour cela, il faut agir au niveau européen. « Pour ce qui est des obligations légales, affirme Guillaume Garot, ministre délégué à l'Agroalimentaire, nous sommes dans un cadre européen. C’est là que doit être conduit le dialogue, mais nous souhaitons qu’à l’échelle de notre pays on puisse d’ores et déjà avancer ».

    Le gouvernement veut renforcer la traçabilité des produits transformés à base de viande. Les discussions ne font que commencer.
     

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.