GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
Aujourd'hui
Samedi 26 Mai
Dimanche 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Un scandale derrière la démission du pape Benoît XVI?

    media

    A quelques jours de la fin du pontificat de Benoît XVI, un article publié en Une du quotidien italien Repubblica relance les spéculations sur le rôle qu’auraient joué les conclusions d'un rapport confidentiel dans la décision de démission du pape.

    Le titre de la Repubblica est pour le moins accrocheur : « Sexe et carrière, les chantages au Vatican derrière la renonciation de Benoît XVI ». On y apprend l'essentiel du scandale qui aurait achevé de convaincre Benoît XVI de renoncer à sa charge. Selon le journal, il s’agit de hauts prélats du Vatican qui entretenaient des relations homosexuelles avec des laïcs et auraient subi le chantage de ce que le journal appelle un « lobby homosexuel ».

    L'article indique que le rapport confirme des informations déjà évoquées dans l'affaire Vatileaks : les rencontres « mondaines » de certains prélats dans des saunas, centres esthétiques du centre de Rome, etc. Peu de précisions toutefois, notamment sur la monnaie d'échange de ces chantages. Tout juste quelques noms, comme celui de l'ancien gentilhomme de sa sainteté, Angelo Balducci qui, selon la presse, aimait s'entourer d'enfants de chœur, et qui a été impliqué dans des affaires de mœurs et de corruption et arrêté en 2010.

    L'article décrit en revanche longuement le processus de l'enquête et laisse clairement entendre que ce rapport pourrait être une véritable bombe à retardement entre les mains du successeur de Benoît XVI. Le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi, a immédiatement qualifié ces informations de fantaisistes et ajouté qu'il n’y aurait ni démenti ni commentaire sur cette affaire.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.