GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Mai
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Aujourd'hui
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Une nouvelle initiative populaire pour limiter les écarts de salaires en Suisse

    media Une salle des coffres dans une banque en Suisse. DR

    Une initiative, déposée en 2011 par les socialistes suisses, qui propose de limiter les écarts de salaires à une fourchette allant de 1 à 12, recueille 49,5% d’opinions favorables dans un sondage. Le Conseil fédéral et le Conseil national doivent se prononcer le 21 mars prochain sur cette initiative, mais aucune date pour la votation n’a encore été fixée.

    Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

    La Suisse semble se réveiller. Après l’interdiction des parachutes dorés et des gratifications réservées aux grands patrons, la voilà qui s’attaque aux écarts de rémunérations dans les entreprises.

    L’initiative populaire lancée par les jeunes socialistes en 2011 fait son chemin. Selon un sondage paru dans l’édition du dimanche 10 mars du SonntagsZeitung, 49,5% des citoyens seraient favorables à une limitation de 1 à 12 des différences de salaire dans une même société.

    En clair, la plus haute rémunération ne pourrait pas dépasser de 12 fois le salaire le plus bas.

    La date de la votation reste à fixer

    La majorité n’est donc pas encore atteinte, mais à n’en pas douter le vent souffle bien dans la direction d’une approbation par le peuple suisse.

    Cette tendance prend le contre-pied du gouvernement et des parlementaires qui préconisent le rejet de la réglementation. Les Suisses viennent donc spectaculairement modifier l’image que l’on se fait d’eux à l’étranger, où ils passent pour des libéraux à tout crin.

    Certes, les jeux ne sont pas encore faits et la date du vote populaire rester à fixer, mais la réaction aux abus constatés dans l’économie et la finance se renforce de jour en jour.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.