GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
Vendredi 25 Mai
Aujourd'hui
Dimanche 27 Mai
Lundi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Chypre: l’hypothèse d’un plan B se précise

    media

    A Chypre, les banques sont toujours fermées ce jeudi 21 mars 2013 et elles le resteront encore quelques jours au moins jusqu’au mardi 26 mars. L'île est au bord de la faillite, le Parlement a rejette les conditions de l'Union européenne, du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque centrale européenne en échange d'un prêt de 10 milliards d'euros, un prêt crucial pour son économie. Mais le président chypriote va proposer, dans la journée, une solution aux partis politiques un « plan B ».

    Avec notre envoyée spéciale à Nicosie, Heike Schmidt

    Un « plan B » est effectivement dans toutes les bouches, mais personne ne sait précisément ce qu’il comporte comme nouvelles propositions. La taxation exceptionnelle des comptes bancaires semble revenir par la petite porte mais seulement pour les dépôts supérieurs à 100 000 euros. Alors, la mesure ne toucherait donc pas, comme prévu initialement, les petits épargnants, mais viserait avant tout les capitaux russes, détenus sur des comptes chypriotes.

    Deuxième piste : la nationalisation des fonds de pensions des institutions publiques cela pourrait rapporter trois milliards d'euros. Autre option sur la table de négociation : une aide de la puissante Eglise orthodoxe. L'archevêque Chrysostomos II se dit prêt à mettre l’énorme patrimoine foncier et ses avoirs à la disposition de l'Etat, sous forme notamment de garanties.

    Ce plan de sauvetage remodelé doit être discuté ce jeudi. Le président Nicos Anastasiades a convoqué une réunion des chefs de file parlementaires pour ce matin. Dans le meilleur des cas, ils sont d’accord et à ce moment là, le Parlement pourrait à nouveau voter. Il n’est pas exclu que ce vote ait lieu aujourd’hui même. Les Chypriotes s’impatientent car pendant ce temps, les banques restent toujours fermées.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.