GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Chypre: accord sur un plan de sauvetage

    media Les banques chypriotes, qui vont être les plus sollicitées par le plan de sauvetage, doivent rouvrir mardi 26 mars. AFP PHOTO / LOUISA GOULIAMAKI

    Les dirigeants de la zone euro et du Fonds monétaire international (FMI) sont parvenus à trouver un terrain d’entente avec le président chypriote Nicos Anastasiades dans la nuit du 24 au 25 mars. Le pays est donc sauvé pour l’instant. Un sauvetage de dernière minute qui implique cependant des sacrifices. Ce sont les banques d’abord qui vont payer le plus lourd tribut.

    C'est au bout de la nuit que les ministres des Finances de la zone euro sont parvenus à arracher un accord sur le plan de sauvetage de Chypre. Des négociations marathon qui permettront, cette fois-ci, d'éviter la faillite de l'île, assurent les responsables européens. La directrice du FMI, Christine Lagarde, s'est montrée satisfaite. Cet accord fournit « un plan complet et crédible pour traiter les défis économiques auxquels est confronté le pays », a-t-elle déclaré.

    C’est le secteur bancaire qui va régler la facture sans peser sur les petits épargnants. La liquidation de la banque Laiki, deuxième établissement du pays, est confirmée. Les comptes inférieurs à 100 000 euros sont sauvés. Ils seront transférés dans la Bank of Cyprus. Tous les autres comptes sont placés dans une structure mise à contribution pour financer le plan, structure au sein de laquelle vont être également transférés les comptes de plus de 100 000 euros de la Bank of Cyprus qui, eux, subiront une perte ne pouvant aller à plus de 40%.

    Un montage complexe mais qui va provoquer à Chypre la colère des Russes détenteurs de la majorité des très gros comptes en banque, et la colère également des 11 000 employés du secteur bancaire.

    Soulagements chez les épargnants

    Si les banques vont payer, les petits épargnants, eux, s’en sortent mieux que lors du premier plan européen proposé la semaine dernière. C’est le soulagement qui domine ce lundi matin à Nicosie pour les petits détenteurs de compte. La seule inquiétude est de savoir quand vont être transférés les comptes de Laiki vers la Bank of Cyprus. Il y a urgence pour le paiement des salaires, le règlement des loyers. La fermeture de Laiki va se traduire par 8 000 pertes d’emplois, dont 2 500 à Chypre.

    Le texte adopté à Bruxelles doit encore être approuvé par le Parlement chypriote, soumis à une très forte pression de la rue. Une manifestation est prévue à la mi-journée. Les forces de l’ordre ont reçu des consignes très strictes pour faire face à de possibles violences qui pour l’heure, ont épargné la petite île. La réouverture des banques, excepté Laiki, est toujours prévue demain mardi, dans la matinée, même si elle pourrait être différée en fonction des réactions.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.