GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • British Steel-Ascoval: «La partie n'est pas perdue et nous allons la gagner» (Edouard Philippe)
    • Européennes: ouverture des bureaux de vote au Royaume-Uni
    • Européennes: début du vote avec l'ouverture des bureaux aux Pays-Bas
    • Israël a réduit la zone de pêche à Gaza après le lancement de ballons incendiaires vers son territoire
    • Législatives en Inde: on constaterait un nette avance du BJP de Modi dans les premières tendances du dépouillement
    • Législatives en Inde: début du dépouillement (commission électorale)
    • Le japonais Panasonic suspend ses transactions avec Huawei (porte-parole)
    Europe

    Passage à l'heure d'été en France et en Europe

    media sf

    Dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars, c'est le passage à l'heure d'été dans toute l'Europe. À 2 heures du matin, les horloges sont avancées d'une heure et affichent 3 heures. Ce changement a toujours eu lieu à la fin du mois de mars. Il a été décidé en 1976 après le choc pétrolier. L'objectif est de réaliser des économies d'énergie, car on diminue l'éclairage en fin de journée. Mais avec le temps, cette habitude a perdu beaucoup de son intéret économique.

    Déjà Benjamin Franklin en 1784 proposait d'instaurer une heure d'été afin d'économiser les combustibles que l'on utilisait à l'époque pour s'éclairer : huile, bois et pétrole.

    En France, cette disposition a été en vigueur de 1917 à 1945 afin de consommer moins d'électricité. Et c'est dans ce but également qu'elle a été reprise en 1975, après le premier choc pétrolier et l'envolée du prix de l'or noir.

    En 1996, l'Agence pour les économies d'énergie, l'Ademe, évaluait les gains ainsi réalisés à près de 0,3% de la consommation française d'électricité. Ces gains n'étaient plus que de 0,1% en 2009, avec l'adoption des lampes à basse consommation et des LED.

    Toutefois, cela représente encore 440 GWh d'éclairage en moins, soit la consommation d’environ 800 000 ménages. Et, relève le ministère de l'Ecologie, du développement durable et de l'énergie, la France évite par ce moyen l’émission de 44 000 tonnes de CO2.

    En 2030, la réduction globale des émissions dues au changement d’heure pourrait même atteindre 70 000 à 100 000 tonnes de CO2.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.