GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Portugal : le Premier ministre veut maintenir le cap de l'austérité, malgré la censure de son budget

    media Pedro Passos Coelho, Premier ministre portugais, à l’issue de son adresse solennelle à la nation, dimanche 7 avril 2013. REUTERS/Jose Manuel Ribeiro

    Après le rejet par la Cour constitutionnelle de plusieurs des mesures d’austérité inscrites au budget 2013 par son gouvernement, le Premier ministre portugais a affirmé, dimanche 7 avril, son intention de poursuivre les réformes. La Commission européenne a pour sa part enjoint le Portugal de respecter les objectifs fixés dans le cadre du plan d’aide.

    Avec notre correspondante à Lisbonne, Marie-Line Darcy

    Le Premier ministre portugais, Pedro Passos Coelho, a réaffirmé son intention de poursuivre les réformes inscrites dans le programme international de redressement des comptes de son pays.

    Dans une adresse à la nation dimanche 7 avril, le chef du gouvernement, usant d’un ton froid et distant, a annoncé qu’il n’aura pas recours à de nouveaux impôts, mais qu’il faudra s’attendre à de nouvelles coupes dans les dépenses des secteurs comme l’éducation, la sécurité sociale et la santé.

    1,3 milliard d'euros de recettes en moins

    Pedro Passos Coelho réagissait au rejet par la Cour constitutionnelle portugaise, vendredi 5 avril, de neuf mesures d’austérité inscrites au budget 2013 par le gouvernement. Une décision de censure qui prive l’état portugais de 1,3 milliard d’euros de recettes, réduisant ainsi les chances d’atteindre un déficit public à 5,5% du PIB, tel qu’il était prévu pour 2013.

    Une réforme des secteurs sociaux de l’Etat étant en préparation, il s’agira sans doute d’aller plus loin. Pour l’opposition, il n’y a rien de changé : la crise succède à la crise, et le chef du gouvernement s’entête dans une politique d’austérité qui ne donne aucun résultat.

    Pour Passos Coelho, la situation est embarrassante. Il s’apprêtait en effet à négocier un délai supplémentaire pour renflouer les caisses de son pays au cours du prochain sommet européen de Dublin.

    Bruxelles met en garde le Portugal contre «tout écart»

    Dans la soirée, dimanche 7 avril, la Commission européenne a publié un communiqué dans lequel elle met en garde le pays contre un éventuel changement de cap dans les réformes structurelles engagées dans le cadre du plan d’aide accordé au Portugal.

    « Tout écart des objectifs du plan d'aide ou leur renégociation neutraliserait les efforts déjà accomplis par les citoyens portugais », écrit la Commission européenne dans ce communiqué, publié quelques heures après l’intervention du Premier ministre portugais.
     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.