GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
Samedi 30 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 1 Août
Mardi 2 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Une écrasante majorité du Parlement tunisien a retiré samedi soir sa confiance au gouvernement de Habib Essid, sous pression depuis que le président Béji Caïd Essebsi a souhaité un cabinet d'union nationale il y a deux mois. Comme prévu, les député ont majoritairement désavoué le gouvernement, 118 votant contre, 3 pour et 27 s'abstenant.

    Dernières infos
    • Mali: l'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'à fin mars 2017 (officiel)
    Europe

    Vatican: le pape François prépare la réforme de la curie

    media

    C'est une petite révolution au Vatican. Le pape François a constitué ce samedi 13 avril un groupe de huit cardinaux de tous les continents pour rénover le gouvernement de l'Eglise, terni par les scandales. Ce conseil se réunira pour la première fois en octobre prochain.

    Avec notre correspondant au Vatican, Antoine-Marie Izoard

    Un mois jour pour jour après son élection, le pape François fait un show inédit. Il annonce son intention de s’entourer de huit cardinaux pour le conseiller dans le gouvernement de l’Eglise. Le nouveau souverain pontife répond ainsi à la requête pressante de nombreux cardinaux réunis avant le dernier conclave en vue d’une réforme de la curie d’une plus grande collégialité.

    « Le groupe consultatif et non décisionnel », précise-t-on au Vatican, se réunira une première fois en octobre prochain et travaillera donc notamment sur la réforme du lourd appareil de la curie romaine, 25 ans après la réforme voulue par Jean-Paul II.

    Pour composer ce groupe de travail, le pape François a choisi des cardinaux du monde entier : un Africain, l’archevêque de Kinshasa, Laurent Monsengwo Pasinya ; un Asiatique, Oswald Gracias, l'archevêque de Bombay ; deux Européens, Giuseppe Bertello, président italien du gouvernorat de l'Etat du Vatican et l'archevêque de Munich, Reinhard Marx ; deux Latino-Américains, Francisco Javier Errazuriz Ossa, archevêque émérite de Santiago du Chili, et François Oscar Andres Rodriguez Maradiaga, archevêque hondurien ; un Nord-Américain, l’archevêque de Boston Sean O'Malley ; et un cardinal originaire d’Océanie, George Pell, archevêque de Sydney.

    Le pape a choisi de nommer parmi eux un coordinateur, en la personne du Hondurien Oscar Andres Rodriguez Maradiaga, l’un des favoris du conclave d’avril de 2005. Agés de 59 à 79 ans, les huit cardinaux choisis par le pape François devront lui permettre de mener une petite révolution au Vatican.

    Réunir des Cardinaux, c'est aussi montrer qu'on n'est pas tout seul (...) C'est une forte indication sur les méthodes du pape François.
    Bernard Lecomte Bernard Lecomte, auteur du livre «Les derniers secrets du Vatican» 11/10/2013 - par Tudor Tepeneag Écouter

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.