GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Grèce: une mission de l'ONU dénonce les conséquences sociales des mesures d'austérité

    media

    L'ONU menait une mission cette semaine en Grèce pour évaluer les conséquences humanitaires de la crise et de la politique d'austérité. Les conclusions, alarmantes, ont été rendues aujourd'hui à Athènes devant la presse : de nombreux droits sont menacés et les décideurs politiques devraient en tenir compte, selon l'ONU.

    Avec notre correspondante à Athènes, Amélie Poinsot

    Droit au logement, au travail, à la sécurité sociale : autant de droits fondamentaux sacrifiés sur l'autel de l'austérité. C'est ce qui ressort des conclusions de Cephas Lumina, l'expert mandaté par l'ONU en Grèce.

    « La Grèce est le seul pays de la zone euro où il manque une structure complète d’assistance sociale avec un réseau de sécurité sociale qui puisse fonctionner en dernier ressort, explique-t-il. Or les allocations chômage expirent au bout de 12 mois, et lorsqu'elles s'arrêtent, le chômeur perd ses droits à la couverture maladie. »

    « L'impact social continue d'être sévère »

    Au-delà des droits sociaux, c'est aussi le principe d'égalité qui est aujourd'hui remis en cause. Différences de traitement entre les hommes et les femmes, violences racistes à l'égard des immigrés et impunité des coupables : le tableau est désolant.

    « Le but affiché des mesures d'austérité étaient de réduire le déficit budgétaire, de réduire le coût du travail et de rendre l'économie plus compétitive, poursuit l'expert. Mais d'après les informations dont nous disposons, l'économie est toujours en récession, et l'impact social continue d'être sévère. »

    Cephas Lumina a également manifesté son inquiétude face aux privatisations en cours : les services publics comme l'accès à l'eau ou l’électricité ne devraient selon lui pas être vendus. Toutes ces recommandations seront adressées au gouvernement grec et à la Troïka. Mais nul ne sait si elles seront entendues.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.