GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Le gouvernement allemand tente de minimiser la crise ouverte par le PS français

    media François Hollande et Angela Merkel au sommet de Ludwigsburg, le 22 septembre 2012 REUTERS/Michaela Rehle

    Le projet de document du Parti socialiste accusant Angela Merkel «d’intransigeance égoïste», finalement édulcoré au cours du week-end, n’en finit pas de créer la polémique en France. En Allemagne, le porte-parole de la chancelière veut en minimiser la portée.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    « La relation franco-allemande est essentielle », pour le porte-parole d’Angela Merkel. Stephen Seibert a minimisé les critiques exprimées par le Parti socialiste français contre le cours du gouvernement allemand sur la scène européenne. « Ce qui compte pour nous, c’est le travail entre les deux gouvernements », a-t-il insisté, qualifiant le texte du PS de « Begleitmusik » - traduisez « musique d’accompagnement ».

    Certes, le porte-parole de la chancelière reconnait qu’il existe « de temps à autre des points de vue différents sur certaines questions » entre Paris et Berlin, mais cela n’a rien de nouveau, pour lui. Cela reflète des « traditions différentes » et n’a « pas empêché dans le passé de travailler étroitement ensemble et cela vaut aussi pour l’avenir ».

    Volonté d'apaisement chez les conservateurs

    On le voit. Berlin ne veut pas jeter d’huile sur le feu. Ces derniers jours, d’ailleurs, on n’a pas entendu de responsables de la majorité conservatrice. Ces derniers temps, cependant, certains avaient émis des doutes sur la volonté de la France d’assainir ses finances publiques et de mettre en place des réformes ambitieuses.

    La presse allemande, ce lundi 29 avril, évoque peu les polémiques. Quand elle le fait, elle est critique. C’est le cas du quotidien économique Handelsblatt, qui évoque un « texte sans grande ambition traduisant la panique et la division des socialistes français », qui n’auraient rien trouvé de mieux que de se désigner Angela Merkel comme ennemi commun.

    Le texte du PS incriminé

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.