GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Washington demande à ses citoyens de ne plus se rendre en Bolivie
    • Bolivie: le bilan des violences post-électorales revu à sept morts (parquet général)
    Moyen-Orient

    La Russie interdit le survol de la Syrie

    media Un avion de Nordwind Airlines a été pris pour cible par deux missiles alors qu’il survolait la Syrie. (Source Wikipedia)

    La Russie, pourtant allié de Damas, a annoncé mardi 30 avril avoir interdit tous les vols d'avions de ligne au-dessus de la Syrie. Et ce, au lendemain d'un incident impliquant un appareil russe transportant 159 passagers, qui aurait été visé par deux tirs de missiles sol-air. L'agence fédérale russe de l'aviation Rosaviatsia a précisé que l'interdiction des vols civils dans l'espace aérien syrien était entrée en vigueur lundi pour une durée indéterminée.

    L'agence fédérale russe de l'aviation avait recommandé dès le mois de février aux compagnies russes de ne pas utiliser l’espace aérien syrien. Certaines avaient pris au sérieux les mises en garde de Rosaviatsia,  mais d’autres compagnies, n'avaient pas modifié leurs plans de vol. C’est le cas de NordWind Airlines, qui effectuait hier lundi encore la liaison entre Charm el-Cheikh en Egypte et Kazan en Russie.

    Au dessus de la Syrie, l'A320 aurait pu être la cible de tirs, selon le ministère russe des Transports, qui affirme que les pilotes ont dû modifier leur trajectoire pour éviter des missiles, qui ont explosé à quelques centaines de mètres de l'appareil, selon une source au sein des services de sécurité citée par Interfax. De son côté, le ministère des Affaires étrangères indique que l’équipage de l’avion a détecté « des signes de scènes de combats au sol » en Syrie, qui auraient pu, selon lui, « constituer une menace pour l’avion et ses 159 passagers ».

    Mais les responsables de la compagnie aérienne ne confirment pas l’incident. Les passagers interrogés par la télévision russe à leur arrivée à Kazan affirment ne s’être rendu compte de rien et avoir fait un voyage très agréable. L’appareil, lui, n’a subi aucun dommage. Il a d'ailleurs effectué déjà plusieurs vols depuis le présumé incident.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.