GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Mai
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Aujourd'hui
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Italie: Enrico Letta subit déjà le «chantage» de Silvio Berlusconi

    media Le Premier ministre italien Enrico Letta rencontre François Hollande, mercredi 1er-Mai 2013. EUTERS/Giampiero Sposito

    En Italie aussi, on célèbre la fête du Travail. Un grand concert est organisé par la Confédération générale italienne du travail (CGIL) devant la basilique Saint-Jean de Latran à Rome. Quant au chef du gouvernement, Enrico Letta, il a entamé une tournée des capitales européennes : après Berlin hier mardi, il est à Paris en ce 1er-Mai pour rencontrer François Hollande. Tandis qu'à Rome, des tensions apparaissent déjà au sein de sa coalition.

    Avec notre correspondant à Rome, Eric Joseph

    A la tête d’un gouvernement de large coalition mêlant des ministres de gauche, du centre et du parti de Silvio Berlusconi, Enrico Letta a obtenu dans les deux chambres du Parlement une majorité confortable mettant fin à deux mois de paralysie politique.

    Dans son premier discours, le chef du gouvernement se donnait 18 mois pour réussir à réformer en profondeur le pays. En cas d’enlisement, a-t-il averti, il n’hésitera pas à en tirer les conséquences. C’est-à-dire à remettre sa démission.

    Mais dès mardi, Enrico Letta a déjà eu un avant-goût des difficultés qu’il risque de rencontrer avec sa majorité hétéroclite. Silvio Berlusconi a déjà tiré les premiers coups de semonce en menaçant de faire tomber le gouvernement à peine né si celui-ci ne se décide pas à abolir la taxe foncière. Pour l’heure, Enrico Letta a uniquement parlé de suspendre cet impôt, qui rapporte environ quatre milliards d’euros par an dans les caisses de l’Etat italien.

    Alors, la presse italienne se fait largement l’écho ce mercredi matin de ces inconnues budgétaires et politiques. Le quotidien de centre gauche,La Repubblica, parle du « chantage » de Berlusconi en estimant que celui-ci est le « véritable patron de la majorité ».

    Il Fatto Quotidiano va jusqu’à parler du « diktat » de Berlusconi.Le Corriere della Sera évoque les premières tensions qui confirment que le parcours d’Enrico Letta sera « difficile », tandis que le quotidien de droite Il Giornale, qui appartient à la famille Berlusconi, préfère jeter un peu d’eau sur le feu sur la question de la taxe foncière, mais ce pour mieux concentrer ses attaques sur l’Allemagne alors que le très pro-européen Enrico Letta rencontrait la chancelière allemande Angela Merkel.

    Le titre à la Une est sans équivoque : « Maintenant, ça suffit Frau Angela ! »

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.