GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Turkish Airlines, un code esthétique qui fait polémique

    media

    Turkish Airlines est-elle en train de devenir une compagnie aérienne musulmane ? La compagnie turque a mis en place, il y a quelques jours, un nouveau code esthétique pour ses hôtesses de l’air : le rouge à lèvres et vernis à ongles de couleurs vives leur sont désormais interdits. Reportage.

    De notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

    Il y avait ce lundi 6 mai, à bord du vol TK 26 83, au moins une hôtesse qui ne semblait pas craindre de perdre son travail, bien que maquillée d’un rouge à lèvres vermillon, sortant tout à fait des nouveaux critères de discrétion voulus par la compagnie aérienne turque pour son personnel naviguant féminin. La compagnie recommande en effet d’utiliser des couleurs pastel.

    Soit la directive conseillant au personnel féminin de ne pas se maquiller de manière trop voyante n’est pas entrée en application, soit elle a été retirée suite au tollé que sa publication, la semaine dernière, avait provoqué.

    Les dirigeants de Turkish Airlines ont expliqué avoir voulu répondre à des plaintes de leur clientèle, ce qui paraît un peu surprenant et ressemble plus à un faux prétexte qu’à une vraie mesure de marketing.

    En tout cas, personne, lundi, à bord de l’Airbus A 319 entre Batman et Istanbul, ne s’est plaint de l’apparence de cette jeune hôtesse joliment maquillée.

    Vers une perte des valeurs laïques ?

    Ce n’est pourtant pas la première mesure du genre, ce qui fait craindre que les valeurs religieuses priment sur la laïcité au sein de la compagnie.

    Dès la mi-février, la Turkish Airlines commençait à faire parler d’elle, avec la publication des photos des futurs uniformes, dessinés par la styliste Dilek Hanif, pour les hôtesses : des tenues aussi longues aux bras qu’aux jambes et serrées autour du cou, rappelant le caftan des cours ottomanes.

    La direction parlait alors d’allier la modernité à la tradition et de remettre au goût du jour la culture locale. En fait, c’est un déluge de protestations qui a accueilli ce projet, aujourd’hui abandonné.

    Puis survint l’annonce de la disparition du service de boissons alcoolisées sur une majorité des destinations de la Turkish Airlines, intérieures ou internationales. Le doute sur les nouvelles orientations, inspirées de la morale islamique, n’était plus permis quand en mars, les fauteuils des vols vers l’Arabie Saoudite étaient désormais aménagés pour permettre la prière musulmane en plein vol.

    Ces jours deniers encore, avant « l’affaire du rouge à lèvres », la direction de la Turkish Airlines avait interdit les tatouages et la teinte des cheveux en roux ou en blond platine. C’est donc la suite d’une longue série.

    Un paradoxe flagrant

    Il y a derrière tout cela un paradoxe apparent, c’est que la compagnie aérienne nationale turque, de plus en plus performante, est reconnue pour son dynamisme, y compris à l’international. Ce raidissement sur certaines valeurs religieuses, on le constate dans l’ensemble des secteurs de la société turque, après dix ans au pouvoir du Parti de la justice et du développement du Premier ministre Rajep Tayyip Erdogan, inspiré de l’islam modéré. Mais c’est vrai qu'à la Turkish Airlines comme ailleurs, il y a de plus en plus de restrictions à une vie qui était jusque-là très laïque, sous la férule du fondateur de la République turque Mustafa Kemal Atatürk.

    Le transporteur aérien est la quatrième compagnie européenne, par le nombre de passagers transportés. Elle a été élue « meilleure compagnie européenne » par ses passagers pour la deuxième année consécutive en 2013 et elle affiche depuis plusieurs années une croissance arrogante, de près de 20 % annuel, malgré la crise économique mondiale et les difficultés dans le secteur.

    Alors, dire que c’est pour faire plaisir à ses passagers qu’on prend de telles mesures paraît un petit peu étonnant, et d’ailleurs cette information est démentie par tous les spécialistes du marketing et du secteur aéronautique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.