GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: une maison de Barbie à taille réelle qui n'est pas du goût des féministes

    media Une militante des Femen lors de l'inauguration de la maison de Barbie baptisée «Dreamhouse Experience», à Berlin le 16 mai 2013. REUTERS/Pawel Kopczynski

    La première maison grandeur nature de la poupée Barbie a ouvert ses portes hier, jeudi 16 mai, à Berlin. Du rêve pour bien des fillettes, mais un cauchemar pour les féministes. Certaines s'étaient même réunies hier devant l'entrée pour dénoncer les clichés véhiculés par la célèbre poupée à la plastique un peu trop parfaite.

    Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

    La première chose que l'on voit, de loin, c'est un immense escarpin verni rose vif planté dans la cour devant un bâtiment en préfabriqué également rose de la porte jusqu'au toit. Barbie a déposé là ses valises et son impressionnante garde-robe pour cinq mois, dans le cadre d'une opération purement commerciale et contestée.

    Les petites filles peuvent confectionner des gâteaux virtuels, admirer bijoux et chaussures de Barbie et s'allonger dans le gigantesque lit à baldaquin de la chambre à coucher. Mandy, cinq ans, est venue avec sa grand-mère Hannelore : 

    « A la maison, elle a aussi une maison de Barbie avec laquelle elle joue beaucoup. Alors on s'est dit : on va aller voir ça. Ce qu'elle a préféré c'était confectionner des gâteaux dans la cuisine. Elle a trouvé ça très drôle. Mais elle a aussi aimé la cariole. Tout lui plaît, elle est totalement heureuse. Elle veut aller partout. Pourquoi il y a eu toutes ces critiques ? Je ne comprends pas.

    La cuisine de Barbie. REUTERS/Fabrizio Bensch

    Les enfants aiment Barbie depuis des années, c'est une super idée ».

    De fait, les critiques vont bon train. Pour 22 euros - le prix d'entrée pour un enfant, karaoké, défilé de mode virtuel et maquillage compris -, les fillettes ont le choix entre devenir popstar ou top model, s'énerve les opposants. En clair, Barbie véhiculerait une image trop traditionnelle de la femme. Et une image faussée : les mensurations de cette poupée de 30 centimètres aux jambes trois fois plus longues que le tronc sont tout simplement irréalistes, disent-il, et Barbie est accusée d'encourager l'anorexie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.