GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Décembre
Lundi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un fort séisme de magnitude 6,5 a frappé l'île de Java faisant trois morts et sept blessés (autorités)
    Europe

    En Ukraine, les homophobes manifestent pour «défendre les valeurs patriarcales»

    media

    Dans un rapport rendu public jeudi 16 mai, Amnesty International fait état des agressions dont sont victimes les homosexuels en Ukraine. En ce vendredi 17 mai, Journée internationale contre l'homophobie, les défenseurs des Gays, Lesbiennes, Bisexuel et Transexuels (LGBT) ont du mal à se faire entendre.

    Avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert

    C'est une démonstration de force des organisations anti-LGBT que l'on attend en Ukraine ce vendredi. Des manifestations sont prévues dans quelques grandes villes du pays pour défendre les valeurs patriarcales et un concept traditionnel du couple et de la famille. Yuri Shpirniy est un activiste de l'association chrétienne L'amour contre l’homosexualité.

    Il précise : « Nous ne sommes pas des gens haineux, mais nous sommes catégoriquement contre la propagande et la popularisation de l'homosexualité dans le discours public. C'est une déviance de la nature, et elle doit être combattue. »

    Un discours catégorique qui est aisément relayé dans l'espace médiatique et politique. Un projet de loi a été récemment adopté en première lecture. Il prévoit d'interdire tout discours de promotion de l'homosexualité. Et il y a deux jours, les députés au Parlement ont refusé de procéder au vote sur un texte visant à punir de nombreuses formes de discrimination, dont les actes homophobes.

    La tension monte à l'approche d'une nouvelle tentative de tenir la première Gay Pride ukrainienne à Kiev, le 25 mai. Les organisateurs, soutenus par de nombreuses ONG ukrainiennes et internationales, prévoient 500 participants au maximum, alors que 30 000 personnes ont déjà signé des pétitions demandant l'annulation de la marche. Et la municipalité de Kiev aurait déjà proposé de la repousser à une date ultérieure.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.