GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Juin
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Aujourd'hui
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: des drones pour traquer les tagueurs

    media Un wagon de la Deutsche Bahn, à Cologne. DR

    La Deutsche Bahn va déployer des mini drones pour lutter contre les tagueurs qui prennent régulièrement ses trains pour cible. La compagnie ferroviaire allemande estime le coût de ces actes de vandalisme à 7,5 millions d’euros par an.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    La bataille du rail menacerait-elle l’Allemagne ? On pourrait le penser, en apprenant que la Deutsche Bahn veut utiliser des drones. Mais rassurez-vous, il ne s’agit pas d’appareils de guerre. Il faut plutôt imaginer des petits avions, modèles réduits de quelques kilos.

    Ils seront bientôt testés pour détecter des graffeurs qui, la nuit tombée, s’immortalisent le long des voies de la Deutsche Bahn. La société dénombre 14 000 graffiti par an, qui provoqueraient un dommage de 7,5 millions d’euros.

    60 000 euros par drone

    Silencieux, volant à environ 150 mètres de haut, ces drones miniatures sont équipés de caméras à infra-rouge et peuvent réaliser des images permettant d’identifier un graffeur, ou en tout cas de transmettre très vite sa position à la police.

    La Deutsche Bahn va, durant cette période d’essai, louer ces appareils qui coûtent chacun 60 000 euros. Deux personnes sont nécessaires pour les utiliser : un pilote et une personne qui observe les images réalisées.

    La Deutsche Bahn a le droit d’utiliser cette nouvelle technologie sur ses sites, comme dans le cas de caméras de surveillance. Les experts se demandent toutefois si l’investissement peut être rentabilisé à terme. L’entreprise espère que l’effet dissuasif de ces drôles de drones suffira à réduire les graffiti. A suivre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.