GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La Russie adopte une loi contre la «propagande homosexuelle»

    media Un manifestant pro-gay se fait frapper par la foule devant la Douma en marge de l'adoption du projet de loi contre la «propagande» homosexuelle REUTERS/Maxim Shemetov

    La Russie a adopté, mardi 11 juin, une loi punissant la « propagande » homosexuelle. Ce texte a été confirmé en troisième et dernière lecture par 436 députés, un seul s'abstenant. Cette loi prévoit de lourdes amendes pour tout acte « pro-homosexuel » dont serait témoins des mineurs.

    Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

    Les députés russes ont adopté ce mardi un projet de loi controversé qui punit tout acte de « propagande » homosexuelle devant mineur. Amendes, fermetures de sites Internet ou de médias, voire même détention et expulsion du pays pour des étrangers qui viendraient apporter leur soutien aux manifestations gays : le texte vise à défendre les enfants de toute publicité destinée à nier « les valeurs familiales ». Détracteurs et défenseurs de la loi se sont fait face devant la Douma.

    Ultra-orthodoxes

    Les militants ultra-orthodoxes sont venus avec du renfort : des dizaines de jeunes hommes, la plupart en tenue de sport, se sont massés devant l’entrée du Parlement russe, visiblement prêts à en découdre avec les militants homosexuels.

    Grande barbe grise, pantalon et t-shirt noir flanqué du slogan « l’orthodoxie ou la mort », Georgui dirige les opérations : « Les citoyens doivent aider la police à arrêter cette propagande », explique-t-il. « Le fait de donner des droits aux homosexuels, cela conduit à réaliser d'autres pas : en Europe, par exemple, on a d'abord adopté la loi de défense des homosexuels, et maintenant on va prendre des lois pour défendre les pédophiles. »

    Une poignée de militants homosexuels parvient à se glisser devant la deuxième entrée de la Douma où affluent aussitôt leurs opposants et les forces de police. « Tous les meurtres de gays qui se produisent dans ce pays seront sur la conscience des députés, s'exclamaient-ils. Ils inculquent aux gens que la haine et la violence. Il existe des citoyens de seconde zone que l'on peut exterminer sans être inquiété. »

    Violences contre des militants homosexuels

    Rapidement, des œufs et des préservatifs remplis d’excréments sont envoyés sur le petit groupe de militants. Les esprits s’échauffent une bagarre éclate : « Moscou n’est pas sodome », crie la foule. « Moscou n’est pas l’Iran », rétorquent les défenseurs de la cause homosexuelle.

    La police finit par embarquer la vingtaine de militants gays dans un fourgon cellulaire, sous les applaudissements de leurs opposants.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.