GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Hongrie: nouvelle loi sur les terres agricoles, colère des agriculteurs

    media Batiment du parlement de Budapest. Dirk Bayer/wikimedia.org

    A une écrasante majorité, le Parlement hongrois a adopté vendredi une loi sur les terres agricoles qui ouvre la possibilité d’achat de terrains aux citoyens des pays membres de l’Union européenne. En même temps, la loi impose des restrictions aux étrangers en matière d’acquisition de terrains.

    A partir du 1er mai 2014, les ressortissants d’autres pays européens pourront acquérir des terrains en Hongrie. La loi a été adoptée à une large majorité par le Parlement hongrois. La libéralisation du marché ne sera pas toutefois totale. Les terrains dont la superficie dépasse un hectare seront réservés exclusivement aux agriculteurs. Pour prouver sa qualité d’agriculteur, il faudra présenter un diplôme dans les domaines agraire ou forestier, ou alors justifier d’une activité agricole en Hongrie de trois ans minimum.

    Opposition des agriculteurs

    Selon le Premier ministre Viktor Orban, la loi défend les intérêts des petits et moyens producteurs agricoles. Mais ceux-ci ne semblent pas tous partager cette opinion. En effet, des agriculteurs ont protesté ce vendredi 21 juin dans le pays, se déployant sur des routes, notamment au nord et à l’ouest de Budapest. Plusieurs députés craignent que la nouvelle loi favorise des grands domaines au détriment des plus petits, et que des réseaux mafieux s’accaparent de la terre, des subventions et des marchés. Pourtant, seulement dix-sept députés sur deux cent soixante-dix ont voté contre la loi.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.