GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: l'opposant Alexeï Navalny a déposé sa candidature aux municipales à Moscou

    media Le blogueur Alexei Navalny, qui n’aurait pas réussi à recueillir le nombre de signatures suffisant sans un coup de pouce des députés de Russie unie, le parti au pouvoir. http://navalny.livejournal.com/

    Une nouvelle étape vient d'être franchie dans la course à la mairie de Moscou. Les candidats avaient jusqu’au mardi 9 juillet soir pour s’enregistrer auprès de la commission électorale. 40 hommes et femmes ont exprimé le souhait de participer à l’élection du 8 septembre, mais au final, ils seront moins nombreux.

    Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

    Pour pouvoir concourir, les candidats à la mairie de Moscou doivent passer le filtre municipal, c'est-à-dire recueillir 110 signatures de députés municipaux. Une promenade de santé pour le maire sortant et les candidats des partis représentés au Parlement, mais un véritable casse-tête pour les autres.

    Ça a été le cas pour le blogueur Alexei Navalny, qui n’aurait pas réussi à recueillir le nombre de signatures suffisant sans un coup de pouce des députés de Russie unie, le parti au pouvoir. Dans le dossier qu’il a déposé mercredi 10 juillet à la commission électorale figure une quarantaine de noms de députés du mouvement qu’il a lui-même baptisé « le parti des escrocs et des voleurs ».

    C’est Serguei Sobianine, le maire sortant, qui a donné la consigne aux députés d’accorder leurs signatures aux candidats de l’opposition comme Navalny, officiellement pour que l’élection soit la plus ouverte possible, mais l’opposition y voit surtout une nouvelle manœuvre visant à donner une légitimité à ce proche de Vladimir Poutine, assuré de l'emporter le 8 septembre prochain.

    Perçue par certains comme un pacte avec le diable, par d'autres comme un moindre mal, la manœuvre permet donc à Navalny de rester dans la course. Une course qu'il pourrait ne pas être en mesure de mener à son terme. La semaine prochaine, le tribunal de Kirov, où il a comparu pour détournement, doit rendre son jugement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.