GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: la condamnation de Navalny choque les partisans de la liberté

    media Des partisans de l'opposant russe Alexeï Navalny après l'annonce du verdict le 18 juillet à Kirov. REUTERS/Sergei Karpukhin

    Cinq ans de colonie pénitentiaire : c’est la peine à laquelle Alexeï Navalny vient d’être condamné par le tribunal de Kirov. Cette figure de l’opposition russe était jugée pour détournement dans une affaire que bon nombre d’observateurs estiment montée de toutes pièces. Ses avocats ont annoncé qu’ils feraient appel du jugement. En attendant, M. Navalny a été emmené dans un centre de détention provisoire à Kirov, sous les yeux de plusieurs dizaines de ses partisans.

    Avec notre correspondante à Moscou,Anastasia Becchio

    A la sortie du tribunal, les mines sont défaites. Alexeï Navalny s’est vu passer les menottes dans la salle d’audience. Il a juste eu le temps d’embrasser son épouse et de serrer la main de son père.

    « On s’attendait bien sûr à ce qu’il soit condamné mais pas à une peine aussi sévère, confie Svetlana, une jeune militante de l’opposition les yeux emplis de larmes. Ce n’est pas juste. Il est innocent. Ce n’est pas lui le voleur dans notre pays, tout le monde sait qui est le vrai voleur. Une fois de plus, j’ai compris que notre pays se rapprochait du précipice. Si on met des gens comme ça en prison, qui va rester ? »

    Des dizaines de personnes se massent le long des barrières métalliques jaunes disposées par les forces de l’ordre pour fermer la rue et laisser le passage aux véhicules sortant du tribunal. Lorsque le convoi emmenant Navalny et son co-accusé Piotr Offitserov avance, la foule scande « liberté ».

    « Alexeï sait parfaitement pourquoi il va purger cette peine et on le sait tous très bien, explique l’opposant libéral Ilya Iachine, qui est au premier rang. Il avait de nombreuses possibilités de partir, mais c’est un exemple de bravoure et de courage parce qu’il est resté dans son pays et qu’il purge une peine pour nous tous, pour nos droits et notre liberté. »

    Juste avant d’être menotté, l’opposant a eu le temps d’écrire un dernier message à ses partisans sur Twitter : « Ne vous laissez pas aller, ne restez pas inactifs ».

    Navalny est sans doute aujourd'hui l'opposant le plus célèbre à Vladimir Poutine. Mais tous les experts soulignent aussi son efficacité. Sa campagne municipale à Moscou est un chef d’œuvre de communication politique

    Alexis Prokopiev

    Porte-parole de l'association Russie-Liberté

    18/07/2013 - par Jean-Baptiste Letondeur Écouter

    Réactions

    Pour la Maison Blanche, cette condamnation est politique. Alexeï Navalny gène le président russe. Vladimir Poutine le fait taire en l’envoyant passer cinq années derrière les grillages des camps. Selon le porte-parole du président américain Barack Obama, cette condamnation traduit aussi une volonté plus globale : pour Moscou, il s'agirait de réduire au silence toutes les voix de l’opposition.

    Avec la détention d’Alexeï Navalny, c’est désormais l’opposant russe numéro un qui est écarté de la scène politique. Face aux nombreuses voix qui dénoncent cette condamnation, la justice russe est restée inflexible. Pour elle, cette décision n’a pas pour but de saper les ambitions d’un farouche opposant à Vladimir Poutine, mais vise plutôt à punir un citoyen dangereux pour la société. Car il s’est rendu coupable d’un crime très grave.

    A Paris, le Quai d’Orsay se dit préoccupé. Mais la diplomatie française espère une autre issue au procès. Les voies de recours ne sont pas épuisées, rappelle-t-on en France. Alexeï Navaly peut encore faire appel.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.