GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Belgique: le roi abdique, vive le nouveau roi Philippe!

    media Le roi Philippe de Belgique et sa femme Mathilde, salue la foule qui les acclame au au balcon du palais royal à Bruxelles. REUTERS/Yves Herman

    Acclamés. La reine Mathilde et Philippe, désormais septième roi des Belges, sont apparus au balcon du palais royal ce dimanche 21 juillet. L’ancien couple royal, Albert II et la reine Paola, les ont ensuite rejoints pour saluer tous les quatre la foule. Une heure auparavant, au cours de sa prestation de serment devant les deux chambres du Parlement réunies, le roi Philippe a eu des mots forts à l’heure où, comme le roi Albert II l’avait rappelé samedi, « il faut, c’est une priorité, assurer la cohésion et l’unité de la Belgique ».

    Avec notre bureau de Bruxelles,

    A l'instar du pape François, Philippe est le premier de sa dynastie à porter ce prénom. Et comme le souverain pontife, il ne se verra pas appeler « Philippe 1er » avant qu'un autre roi des Belges ne devienne son homonyme. Il restera donc le roi Philippe durant tout son règne.

    Ce dimanche est une journée importante, une journée de fête, mais aussi de questionnement sur le rôle d’un nouveau roi dans un pays en crise. Quel monarque sera Philippe (l'Européen de la semaine sur RFI) ? Il a probablement les qualités qu’il faut, se murmure-t-il. On le décrit comme un homme réservé et discret, ce qui est probablement très important dans la façon dont le roi des Belges doit opérer.

    Philippe avait déjà un rôle très important sous le règne de son père Albert II, entre 2007 et 2010, lors des deux crises successives qui ont secoué le pays. Un rôle de facilitateur, de médiateur en quelque sorte, pour dénouer les problèmes. Le nouveau monarque aura donc dix mois maintenant pour se préparer, car au printemps prochain se tiendront les élections législatives. Un scrutin à risque, puisque les partis séparatistes flamands sont pour l'instant crédités, en Flandre, de 45% des intentions de vote à eux deux. Un baptême du feu pour le roi.

    « Je jure d'observer la Constitution et les lois du peuple belge »

    Pour sa prestation de serment, le nouveau roi est apparu devant les deux chambres réunies du Parlement fédéral, vêtu de sa tenue bleu clair de lieutenant-général de la force aérienne belge. C’est avec une voix d’une fermeté qui en a surpris plus d’un que Philippe a prononcé la formule rituelle, ainsi que son premier discours du trône.

    Contrairement aux deux prestations de serment précédentes, celle de son oncle Baudouin en 1951 et celle de son père Albert en 1993, personne n'a cette fois-ci crié, par provocation, « Vive la République ! »

    Je jure d'observer la Constitution et les lois du peuple belge , de maintenir l'indépendance nationale et l'intégrité du territoire...

    Le nouveau roi Philippe prête serment

    Philippe, nouveau roi des Belges a prêté serment devant les deux chambres du Parlement

    21/07/2013 - par RFI Écouter

    La suite du programme de la journée

    Traditionnellement, la fête nationale se déroule sous une pluie fine qui détrempe tout et qu’on appelle ici la drache. Mais ce dimanche, c’est sous un soleil exceptionnellement radieux et par 22°C à l’ombre que la foule est arrivée par grappes au parc de Bruxelles, où le public a retrouvé les habituelles attractions proposées lors de chaque fête nationale.

    A 17 heures, le roi et la famille royale devaient prendre place dans la tribune tapissée de rouge, au centre de la place des Palais, et assister au traditionnel défilé militaire et civil. A noter cette année, en l’honneur d’Albert II - grand amateur de belles carrosseries -, la présence de véhicules anciens dans le défilé. La fête officielle devait se terminer à 23h30, à l’issue d’un feu d’artifice géant.

    Contrairement à leurs voisins et cousins aux Pays-Bas et au Luxembourg, qui redeviennent simples princes après leur abdication, Albert et Paola conserveront l’appellation de roi et de reine. Si l'on ajoute Fabiola, veuve du roi Baudouin, la Belgique compte donc désormais deux rois et trois reines.

    L'invité de la mi-journée sur RFI:

    Je pense que comme tous ses prédécesseurs, Philippe accède au trône par sens du devoir...

    Pierre Vercauteren

    Politologue, professeur à l'université catholique de Louvain, en Belgique

    21/07/2013 - par Jean-Baptiste Letondeur Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.