GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Avec notre envoyée spéciale, notre correspondant, et nos invités, retour sur le scrutin de dimanche et point sur les premières tendances qui semblent se dessiner.

    Dernières infos
    • Les prix du pétrole grimpent de plus de 10% après les attaques contre l'Arabie saoudite
    Europe

    En Italie, la ville de Pouzzoles rend hommage aux victimes d'un accident de car

    media Pouzzoles, le 30 juillet 2013. REUTERS/Ciro De Luca

    A Pouzzoles, près de Naples, la vie s'est arrêtée ce mardi 30 juillet. C'est dans cette petite station balnéaire que vivait la grande majorité des 38 personnes tuées dans l'accident de car de dimanche soir. Près de 48 heures après le drame, une journée de deuil national avait été décrétée en Italie. A Pouzzoles, plusieurs milliers de personnes se sont retrouvées pour les funérailles des victimes.

    Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

    Des mains qui effleurent tendrement le cercueil d'un père, d'une mère, d'une fille ou d'un grand-parent. La voix émue du prêtre, prononçant un à un les noms des morts. Ainsi a débuté la cérémonie des obsèques des victimes de cette effroyable accident de car, en présence du chef du gouvernement italien Enrico Letta. Elle s'est déroulée près de Naples, à Pouzzoles, dans un palais des sports transformé en église, le temps de la messe célébrée par l'évêque local.

    « Ne laissons pas seuls nos frères, surtout ceux qui n'ont plus de soutien, y compris économique, a imploré le religieux. Les magistrats devront faire la clarté sur la dynamique de l'accident. Mais nous devons tous être solidaires, et la solidarité commence par le respect des règles. » Des paroles qui évoquent la mise en cause de l'état du car et de l'état de la barrière de protection défoncée sur plusieurs mètres par le véhicule avant son vol plané fatal.

    Ces mots simples, directs, ont eu un grand écho parmi les 4 000 participants à la cérémonie, parents, amis ou voisins des victimes, originaires pour la plupart des quartiers défavorisé de Pouzzoles.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.