GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
Aujourd'hui
Mardi 27 Août
Mercredi 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l'État, a enfin signé l'ordonnance. Donc aujourd'hui, le gouvernement ayant été constitué, on se mettra bientôt au travail», a déclaré à la presse le Premier ministre Sylvestre Ilunga, lui-même nommé le 20 mai 2019.

    Dernières infos
    • L'Australie envisage de censurer des contenus extrémistes sur internet (Premier ministre)
    Europe

    L’Allemagne récupère la maîtrise de la surveillance de son territoire

    media Un manifestant devant un complexe de surveillance utilisé par la NSA, dans le sud de Francfort, le 20 juillet 2013. REUTERS/ Kai Pfaffenbach

    C'est un texte qui datait de la Guerre froide. L'Allemagne annonce qu'elle met fin à un accord passé avec les États-Unis et la Grande-Bretagne sur la surveillance de son territoire. Pour le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, cette décision était « nécessaire et appropriée », après les affaires d’espionnage révélées ces dernières semaines.

    Avec la correspondante de France 24 à Berlin, Anne Maillet

    Sous pression à quelques semaines des élections législatives, le gouvernement allemand tire une première conséquence de l’espionnage à grande échelle pratiqué par les services de renseignements américains et britanniques en Allemagne. Vendredi 2 août, le ministère allemand des Affaires étrangères a annoncé la fin d’un accord passé avec les alliés occidentaux en pleine guerre froide. Celui-ci leur permettait de surveiller en toute légalité les communications et le territoire allemands.

    Une décision symbolique en pleine campagne électorale

    Alors que les révélations se succèdent depuis près de deux mois et que la protection des données personnelles est devenue un enjeu de campagne, cette décision est avant tout symbolique. Le gouvernement allemand a lui-même précisé que cet accord n’était plus appliqué depuis la réunification.

    Cela suffira-t-il malgré tout à apaiser les Allemands ? Rien n’est moins sûr. Selon un sondage publié cette semaine, 73% d’entre eux estiment que le gouvernement n’en fait pas assez pour garantir leur protection sur internet.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.