GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 10 Décembre
Dimanche 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L’économie chypriote sous la supervision d’un ex-cadre de la banque Lehman

    media

    Près de six mois après le douloureux plan de sauvetage, le Fonds monétaire international (FMI) a envoyé un économiste italien à Chypre pour surveiller les réformes mises en place et faire corriger le tir si nécessaire. Mais les résultats obtenus sont mitigés : récession au deuxième trimestre et taux de chômage à plus de 17%.

    Avec notre correspondant à Nicosie, Michel Picard

    Il s'appelle Vincenzo Guzzo, la quarantaine, et vient de prendre ses fonctions, ce lundi 9 septembre, dans la capitale chypriote. Ce docteur en économie travaille depuis quatre ans au FMI après être passé par des banques américaines comme Lehman, Morgan Stanley ou Merril Lynch.

    Même si le FMI n'apporte qu'un seul des dix milliards d'euros du plan de sauvetage, il accompagne son enveloppe, comme à chaque fois, d'un conseiller présent sur le terrain pour vérifier la mise en place des mesures promises par le gouvernement.

    Sur la bonne voie ?

    Avant l'octroi, vendredi par l'Eurogroupe, d'une nouvelle tranche d'aide d'un milliard et demi d'euros, la Commission européenne va, de son côté, publier un rapport d'étape. On y découvre que le programme d'ajustement économique est sur la bonne voie.

    Pourtant, les privatisations, les hausses d'impôts, les licenciements et les contrôles des capitaux ont accentué la récession au deuxième trimestre, avec une contraction de près de 6% du produit intérieur brut (PIB). Le taux de chômage atteint un niveau jamais vu à plus de 17%.

    Dans le même temps, l'Europe demande à Nicosie de ne plus prendre d'initiatives unilatérales, comme cet appel du gouvernement à rapatrier sur l'île les avoirs détenus par des Chypriotes à l'étranger, en échange d'avantages fiscaux. Une mesure jugée trop coûteuse par les bailleurs de fonds.

    A (RE) ECOUTER : Dans une île en quasi-faillite, l’Eglise chypriote pèse de toute son influence

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.