GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Le Pacte mondial sur les migrations des Nations unies a été formellement approuvé par les pays présents à Marrakech
    Dernières infos
    Europe

    Royaume-Uni: la privatisation de Royal Mail est lancée

    media

    La privatisation de Royal Mail, la poste britannique, est lancée. Le gouvernement a annoncé ce vendredi 27 septembre le prix d’introduction en Bourse de cette institution vieille de 500 ans, compris entre 260 et 330 pence par titre. Une opération qui devrait rapporter jusqu’à 3,9 milliards d’euros mais qui provoque la colère des syndicats, farouchement opposés au projet.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    En butte à l’hostilité générale des salariés de Royal Mail, le gouvernement accélère le mouvement. L’offre de titres débute donc ce vendredi 27 septembre, en vue d’une cotation à la Bourse de Londres le 15 octobre, bien avant que la moindre grève puisse être organisée.

    La coalition coupe ainsi l’herbe sous le pied des syndicats et renforce l’idée que la privatisation de cette institution historique est inéluctable. Le ministère du Commerce rappelle d’ailleurs sans cesse que l’accès aux capitaux privés est nécessaire pour moderniser Royal Mail alors que le volume du courrier a fondu et va continuer à reculer de 8% par an. Pour arrondir les angles, il a été décidé d’attribuer gratuitement 10% du capital aux 150 000 salariés du groupe.

    Mais cela n’apaise pas le personnel et leurs syndicats qui dénoncent une décision idéologique : ils font valoir que Royal Mail, dont le chiffre d'affaires dépasse 10 milliards d’euros, a plus que doublé son bénéfice au cours de l’année 2012-2013. Les syndicats craignent une remise en cause des services postaux, notamment le transport du courrier à prix unique à travers tout le pays et une dégradation des conditions de travail des salariés. Surtout, ils rappellent que les autres pays européens, qui ont choisi la voie de la privatisation, ont vu la qualité du service se détériorer.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.