GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Des banques suisses soupçonnées de manipuler le cours des devises

    media L’UBS et le Crédit suisse, les deux grands établissements du pays, semblent être les premiers visés de cette enquête. ©Reuters / Michael Buholzer

    Nouveau scandale financier en perspective après les manipulations du Libor, un taux de référence du marché monétaire : des banques européennes se seraient entendues pour influer sur le cours des devises. Des enquêtes sont en cours et les établissements suisses seraient - encore - en première ligne.

    Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

    C’est une vaste enquête menée au plan international qu’a lancée la Finma, l’Autorité suisse de surveillance des marchés financiers. Les investigations portent sur une manipulation supposée des cours des devises étrangères, domaine dans lequel les banques helvétiques jouent un rôle très significatif.

    Soupçons sur les banques suisses

    L’UBS et le Crédit suisse, les deux grands établissements du pays, semblent être les premiers visés mais l’un comme l’autre se refusent au moindre commentaire, alors que la Finma ne donne aucune indication sur les cibles de ses soupçons.

    Ramifications en Europe

    L’affaire aurait des ramifications dans d’autres pays européens. Le Financial Times avait ainsi signalé, il y a quelques jours, que des banques britanniques étaient au centre d’une affaire délicate à la suite du dépôt de plusieurs plaintes. Elles sont accusées d’avoir exploité, pour leur propre compte, des informations sur l’évolution possible des cours à la suite d’opérations massives conduites par leurs clients. On laisse entendre à Zürich, dans les milieux financiers, que des agissements similaires seraient reprochés aux établissements suisses et que Britanniques et Helvètes agissaient de concert.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.