GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Vaste opération de police à Moscou après les émeutes xénophobes

    media Des hommes hurlent des slogans lors d'une manifestation près de Moscou, le 13 octobre 2013. REUTERS/Maxim Shemetov

    Au lendemain des émeutes xénophobes qui ont agité un quartier de la banlieue sud de la capitale russe, les autorités ont décidé de lancer une vaste opération de police pour contrôler les immigrés. L’affaire a débuté avec le meurtre, jeudi, d’un jeune homme russe. Les habitants du quartier concerné sont persuadés que le meurtrier est originaire du Caucase. Ce lundi matin, une réunion a eu lieu entre le maire de Moscou, Vladimir Sobianine, et le président Poutine, à l’issue de laquelle les forces de police ont été mobilisées pour la recherche du meurtrier et le contrôle des immigrés.

    Avec notre corespondante à Moscou, Muriel Pomponne

    L’ensemble des forces de l’ordre de Moscou aont été mobilisées, y compris les services de contrôle migratoire. D'après la presse, des arrestations de masse ont eu lieu dès ce lundi matin parmi les personnes d’apparence « non slave ». Les autorités parlent de 1 200 personnes interpellées, qui doivent être auditionnées dans le cadre de l’enquête sur le meurtre d’un jeune Russe.

    La première cible de la police a été un marché de gros de fruits et légumes situé dans la banlieue sud, et désignée par la population comme un repère de criminels. Traditionnellement, ce sont les ressortissants des républiques du Caucase qui tiennent le marché des fruits et légumes en Russie. Ce marché a été fermé temporairement. D’autres marchés, mais aussi des immeubles d’habitation, sont concernés par ces opérations de contrôle.

    Les autorités cherchent à calmer la population, alors que des milliers de personnes, soutenues par des nationalistes radicaux, s’en sont pris dimanche à ce marché de gros, aux cris de « La Russie aux Russes ». Trois cent quatre-vingt personnes avaient été interpellées pour hooliganisme, mais la plupart ont été relâchées ce lundi matin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.