GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Grève générale contre l'austérité en Grèce: une mobilisation en demi-teinte

    media Des milliers de travailleurs en grève ont défilé mercredi à Athènes sous une pluie battante en direction du Parlement. REUTERS/Yorgos Karahalis

    La Grèce a été marquée par une grève générale ce mercredi 6 novembre. Les manifestants s'opposaient à la mise en disponibilité de 25 000 fonctionnaires d'ici à la fin de l'année et aux nouvelles mesures que la troïka veut faire entériner dans le budget 2014.

    Avec notre envoyée spéciale à Thessalonique, Amélie Poinssot

    Mobilisation en demi-teinte ce mercredi à Thessalonique où les manifestants ont commencé à se rassembler dès la matinée. Le cortège a réuni quelque 10 000 personnes. Mais dans la capitale, cette journée de protestation s'est révélée un échec et la confédération syndicale du secteur privé a même annulé à la dernière minute la manifestation pour cause d’intempéries.

    → A (RE) LIRE : Grève générale en Grèce pour dire « non » à l’austérité

    Il faut dire que, depuis trois ans et demi, le pays vit sous le régime de l'austérité, les syndicats grecs ont échoué à faire barrage à cette politique de rigueur. Peu à peu donc, les Grecs se découragent et ils sont désormais de moins en moins nombreux à descendre dans la rue.

    Leur souci, c'est surtout de boucler leurs fins de mois : une journée de grève, ce n'est pas négligeable pour ceux qui ont encore un emploi, car les salaires ont baissé en moyenne de 40%, tous secteurs confondus, depuis 2010. Un fonctionnaire diplômé Bac +5, par exemple, en milieu de carrière ne gagne pas plus de 1 000 euros par mois aujourd'hui.

    Et alors que le chômage affecte plus du quart de la population active, de nombreuses familles ne vivent plus que sur un seul salaire. Le gouvernement assure qu'il n'y aura pas de nouvelle mesure d'austérité dans les mois à venir, mais les experts de la troïka, de retour à Athènes depuis hier, n'ont pas validé la copie du ministère des Finances. Ils cherchent encore 2 milliards d'euros d'économies dans le budget de l'an prochain.

    → A (RE) LIRE : Grèce: le gouvernement s'attend à vivre « l'enfer »  

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.