GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Russie : la justice ordonne la saisie des biens de l'opposant Alexeï Navalny

    media Alexeï Navalny s'est adressé à la presse après l'énoncé du verdict de la cour de Kirov, ce 16 octobre 2013. REUTERS/Maxim Shemetov

    Un tribunal de Moscou a ordonné le 12 novembre la saisie des biens de l'opposant russe Alexeï Navalny et de son frère Oleg. Tous les deux sont inculpés d'escroquerie dans une affaire impliquant la marque française de cosmétiques Yves Rocher.

    Avec notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne

    Dans cette affaire, une de plus contre l’opposant russe, Alexei Navalny et son frère Oleg sont accusés d’avoir organisé une escroquerie de près de 600 000 euros, au détriment de la filiale russe de la société Yves Rocher. Elle aurait été contrainte par Oleg Navalny, qui était alors l'un des responsables de la poste russe, de signer avec l’entreprise de transport contrôlée par les frères. Yves Rocher Vostock aurait découvert au bout de 4 ans que ses services étaient surfactués.

    L’opposant dénonce une manipulation politique. Des militants de l’opposition parlent de pression du Kremlin sur la société de cosmétique afin qu’elle porte plainte. Récemment, le directeur général d’Yves Rocher Vostock, a démissionné, officiellement pour convenance personnelle.

    Toujours est-il que cette inculpation constitue une nouvelle épée de Damoclès pour Alexei Navalny, récemment condamné à 5 ans de prison avec sursis pour détournement de fonds au détriment d’une entreprise forestière.

    A (RE)LIRE : Russie : l'opposant Alexeï Navalny échappe à la prison

    Cette fois, comme il en a l’habitude, Navalny a réagit sur son blog : « Je n'ai aucune idée des biens qu'ils ont saisis. Ils ne m'ont pas invité au tribunal quand ils ont pris cette décision », a-t-il écrit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.