GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Aujourd'hui
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    France: une chaîne humaine pour les migrants à Strasbourg

    media 300 à 400 personnes étaient réunies à Strasbourg, autour d'une longue liste de mligrants morts en ayant tenté la traversée vers l'Union européenne, ce mercredi 20 novembre 2013 RFI / Piotr Moszynski

    Environ trois à quatre cents personnes ont formé, cet après-midi à Strasbourg, une chaîne humaine reliant les bâtiments de la Cour européenne des droits de l’homme et du Parlement européen, en mémoire de 17 306 personnes mortes en essayant d’entrer sur le territoire de l’Union européenne. Leurs noms sont imprimés sur une banderole longue de cent mètres, déployée au sol.

    Avec notre envoyé spécial à Strasbourg,

    Le collectif d’une quinzaine d’organisations d’aide aux migrants entendait réclamer ainsi une nouvelle politique européenne d’immigration, concentrée sur le secours aux personnes en danger plutôt que sur les aspects sécuritaires. Certaines silhouettes dans la chaîne sont en carton. Elles symbolisent les migrants morts aux frontières de l’Europe, et les vivants les tiennent par la main, comme n’importe quel autre participant.

    « Nous sommes là pour montrer notre amertume, explique Sidi, président d’une association de sans-papiers, qui explique les raisons de sa présence. On ne peut pas rester à tout simplement énumérer des morts toutes les années. Ce sont des institutions qui peuvent agir maintenant. »

    « C’est l’égoïsme des Etats qui est insupportable »

    Parmi les manifestants, quelques députés européens. Pour José Bové du groupe Europe Ecologie – Les Verts (EE-LV), « c’est l’égoïsme des Etats qui est insupportable. On est là pour réclamer le droit des citoyens de pouvoir circuler à travers la planète sans être poursuivis. L'égoïsme des Etats mène la politique européenne par rapport aux migrants. C'est parfaitement inacceptable.»

    Annie, une retraitée énergique, est venue spécialement de Hagenau, protester contre les préjugés qu’elle trouve trop enracinés en France. « Souvent on entend dire que "l'immigré vole le travail des Français"», et puis : «"Les immigrés dehors !" Je trouve que la France doit veiller sur elle même, se prendre en mains ».

    Quelle que soit la raison de leur présence, tous les participants attendent que l’Europe se montre plus accueillante et plus compréhensive face à la détresse humaine.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.