GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L'Allemagne aura bientôt un salaire minimum national

    media La chancelière allemande Angela Merkel lors des négociations avec le SPD, le 21 novembre 2013, à Berlin. REUTERS/Thomas Peter

    C'était dans l'air depuis plusieurs semaines, c'est désormais officiel : il y aura un salaire minimum national en Allemagne. La question était au centre des négociations du contrat de gouvernement entre chrétiens-démocrates et sociaux-démocrates. Angela Merkel a fini par donner son accord de principe. Mais les milieux économiques craignent pour la compétitivité du pays.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Angela Merkel est très discrète depuis les élections du 22 septembre dernier. Durant les négociations devant déboucher sur la constitution d’une grande coalition droite-gauche, elle ne fait pas de déclaration. Son intervention devant un parterre de responsables économiques ce jeudi 21 novembre l’a conduit a évoquer les laborieuses discussions entre chrétiens et sociaux-démocrates.

    → A (RE)LIRE : L'Allemagne: en quête d'une coalition de raison

    La chancelière a souligné que de telles négociations débouchaient fortement sur des compromis qui, pour chaque partenaire, divergent de son programme électoral. La pragmatique Angela Merkel, qui a besoin du SPD pour gouverner, sait que son allié de gauche a besoin à l’arrivée de résultats acceptables pour que la direction sauve la face et puisse convaincre une base qui doit se prononcer et qui reste sceptique.

    « J’essaierai de limiter les conséquences négatives sur l’emploi mais une analyse réaliste de la situation montre que les sociaux-démocrates n’accepteront pas un accord de gouvernement qui n’intègre pas un salaire minimum généralisé », a déclaré Angela Merkel.

    Les négociateurs s’étaient mis d’accord en début de semaine sur l’introduction d’une commission intégrant les partenaires sociaux et des experts, et qui doit fixer à l’avenir le niveau chaque année du salaire minimum horaire. Le calendrier pour l’introduction de cette réforme et le montant du salaire minimum initial restent à déterminer. Ces décisions centrales devraient être tranchées la semaine prochaine au terme des négociations au plus haut niveau. Les sociaux-démocrates, qui ont mis cette réforme au cœur de leur programme, exigent un salaire horaire de 8,50 euros.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.