GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Dimanche 29 Mai
Aujourd'hui
Mardi 31 Mai
Mercredi 1 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Par trois accès différents, les forces d'élite irakiennes sont entrées, ce lundi matin, dans la ville de Fallouja, située à 50 km à l'ouest de Bagdad, avec pour objectif d'en chasser le groupe jihadiste Etat islamique (EI), ont annoncé des commandants de l'opération.

    Europe

    Libération du député turc d'opposition Mustafa Balbay après cinq ans de prison

    media Mustafa Balbay, le 9 décembre 2013 à sa sortie de prison à Sincan, près d'Ankara. AFP PHOTO/STR

    Le journaliste et député turc Mustafa Balbay a été libéré lundi soir après presque cinq ans de détention. Il avait été condamné pour participation à une tentative de complot contre le gouvernement et détention de documents secrets dans le cadre du procès Ergenekon. L’Union européenne avait dénoncé la longueur de sa détention préventive, ainsi qu'une condamnation manquant de preuves solides. Ce mardi, M. Balbay va prêter serment au Parlement pour entamer son mandat de député. Il a été élu pendant son incarcération.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

    Il était attendu - malgré le froid - par des centaines de partisans du Parti républicain du peuple (CHP), dont il est l’élu depuis juin 2011. Mustafa Balbay leur a promis que son combat se poursuivrait pour les autres condamnés du procès Ergenekon, mais aussi pour les autres - nombreux - députés, journalistes et avocats restant emprisonnés.

    Et d'expliquer devant ses pairs : « La Cour constitutionnelle a pris une décision très importante, elle a jugé que Mustafa Balbay, en raison de sa longue détention, avait été empêché, bien qu’élu député, d’honorer son mandat de service public dû à ses électeurs. J’espère, pour tous les autres cas de privation de droits et de services, que ce n’est là qu’un début. »

    « Force pour l'avenir »

    La détermination de l’ancien journaliste ne sera certainement pas démentie par l’engagement du nouveau député de l’opposition face au Parti de la justice et du développement du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, accusé d’avoir manipulé la justice pour jeter en prison ses opposants.

    Mustafa Balbay précise : « Si vous me demandez ce que j’ai accumulé au cours de ces cinq années passées en prison, je vous réponds : de la force pour l’avenir ! Nous ne moisirons pas en prison, et cela, nous l’avons toujours su. Désormais, je me sens responsable face à ceux qui sont restés à l’intérieur, et je dis : ouvrez-les, ces portes, ouvrez-les ! »

    Plusieurs hauts responsables du parti de gouvernement ont salué cette libération emblématique, intervenue « trop tard », selon eux.

    → À (RE)LIRE : Les putschistes du réseau Ergenekon condamnés à de lourdes peines

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.