GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le pape François plaide pour la «force non violente de la vérité»

    media Le pape François, à la Basilique Saint-Pierre, au Vatican, le 1er janvier 2014. REUTERS/Giampiero Sposito

    Plus de solidarité et moins de violence. C'est le souhait du pape François, en ce début d'année 2014. Pour lui, cette nouvelle année doit apporter « un réel engagement à construire une société plus juste ». Un vœu exprimé dans son Angélus, ce mercredi midi à Rome, à l'occasion de la journée mondiale de la paix, célébrée chaque année par les catholiques.

    Le pape salue la foule de fidèles venue place Saint-Pierre, comme il a désormais l'habitude de le faire, en toute simplicité. « Bonjour et bonne année ! », lance-t-il à la foule de croyants.

    Dans son premier Angélus de la nouvelle année, le pape François appelle à la fin des guerres et fait le vœu que le monde devienne une communauté de frères qui se respectent. « Nous avons tous la responsabilité d'œuvrer afin que le monde devienne une communauté de frères qui se respectent, s'acceptent dans leur différence et prennent soin les uns des autres », a-t-il notamment déclaré.

    « Que se passe-t-il dans le cœur de l'homme ? »

    « Il faudra s’arrêter et chercher la paix. Arrêtez cette violence, frères et sœurs », enjoint-il. « Que se passe-t-il dans le cœur de l’homme ? Qu’arrive-t-il au cœur de l’humanité ? Le temps est venu de s’arrêter. La paix demande la force de la gentillesse, la force non violente de la vérité et de l’amour. »

    Devant les milliers de croyants qui l'acclament, le pape François demande à chacun de ne pas rester indifférent ou immobile face à la violence et à l'injustice.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.