GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Suisse: le patronat contre la limitation de l'immigration

    media Les milieux économiques suisses se sont unis lundi 6 janvier dans une démarche exceptionnelle, contre une initiative du parti de droite populiste. REUTERS/Denis Balibouse/Files

    «Contre l'immigration de masse», telle est l'appellation donnée par la droite nationaliste à une initiative populaire qui sera soumise au vote des citoyens suisses. Le projet a entrainé une véritable levée de boucliers de la part des milieux économiques qui se sont ligués - une démarche exceptionnelle - pour mener bataille. La santé économique éclatante du pays repose précisément en grande partie selon eux sur la main d’œuvre étrangère qui progresse il est vrai régulièrement.

    Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

    Les milieux économiques helvétiques partent en guerre contre le projet de la droite nationaliste visant à limiter l’immigration. Les principales organisations patronales, l’Union des paysans, les hôpitaux, les compagnies d’assurance, au total une douzaine d’associations, ont fait front commun pour dénoncer l’initiative lancée par l’UDC, le premier parti politique du pays et qui sera soumise au vote des citoyens début février.

    Le retour d’un contingentement de la main d’œuvre étrangère mettrait en péril, à leurs yeux, la santé économique florissante du pays. Et porterait un coup très dur, voire fatal les relations établies avec l’Union Européenne. La Suisse est le pays d’Europe qui, avec 23%, compte le plus d’étrangers. Ceux-là proviennent en très forte majorité d’Europe.

    Le gouvernement et le Parlement ont eux aussi pris position contre l’initiative appelant à son rejet. Selon les derniers sondages le peuple devrait également refuser de suivre la droite populiste.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.