GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Pédophilie: le Vatican va devoir s’expliquer

    media Le pape François entouré de cardinaux au Vatican, le 1er octobre 2013. REUTERS/Osservatore Romano

    Accusé d’avoir cherché à étouffer et minimiser un énorme scandale de pédophilie dans l’Eglise, le Vatican devra s’expliquer, ce jeudi 16 janvier, à Genève, devant les experts du Comité pour les droits de l’enfant des Nations unies.

    Le Saint-Siège a ratifié la convention sur les droits de l’enfant en 1990. Déjà, cinq ans plus tard, il a dû subir un premier interrogatoire du comité. Mais le véritable scandale a éclaté au début des années 2000, avec une série de révélations sur des crimes perpétrés aux Etats-Unis par le clergé sur des milliers d’enfants.

    Et le scandale était double : la haute hiérarchie a été accusée d’avoir protégé les coupables en les mutant, dans l’espoir de préserver la bonne réputation de l’Eglise.

    Deux approches

    Actuellement, deux approches s’opposent. Les associations de victimes estiment que le Vatican devrait être tenu pour responsable pénalement des crimes de ses évêques et de ses prêtres. Le Saint-Siège, lui, considère qu’il n’est pas responsable d’actes commis dans les diocèses.

    → A (RE)LIRE : Benoît XVI demande pardon pour «les péchés des prêtres à l'égard des petits»

    Sous Benoît XVI, le Vatican a demandé pardon aux victimes, et des consignes de « tolérance zéro » ont été données aux évêques. Pour les associations de victimes, il ne s’agit que de bonnes paroles. Paroles qui, selon la convention sur les droits de l’enfant, doivent se transformer systématiquement en actes.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.