GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Octobre
Samedi 14 Octobre
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Kurdes tuées à Paris: les soupçons pèsent sur les services secrets turcs

    media De gauche à droite : Fidan Dogan, Sakine Cansiz et Leyla Soylemez, toutes les trois retrouvées mortes à Paris, jeudi 10 janvier 2013. Reuters

    En France, un an après l’assassinat de trois responsables kurdes à Paris, l'enquête est relancée. Un nouveau document a été diffusé sur internet, un enregistrement sonore attribué au seul suspect, le chauffeur de l’association où travaillaient les trois femmes. Et désormais, les soupçons se tournent vers les services secrets turcs.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

    De cette conversation évoquant très clairement un assassinat visant des responsables kurdes en exil, au moins une certitude : la voix du suspect numéro 1 Ömer Güney est identifiée sans hésitation dans les milieux kurdes. Quant aux deux autres voix entendues sur cette bande, qui semblent être celles des commanditaires, l’authentification est bien sûr plus délicate.

    A (RE)LIRE: Mise en examen d'un homme dans l'affaire des militantes kurdes tuées à Paris

    Le ministre de la Justice s’est en tous cas vivement démarqué de ces allégations en dénonçant une « campagne de dénigrement ». Les services de renseignement turc, le MIT, a lui aussi nié toute implication et promis de lancer une enquête « interne ».

    Mais les prétendues révélations ou les confidences à charge contre les services secrets turcs se multiplient ces derniers jours, à tel point que le parti d’opposition pro-kurde BDP interpelle le gouvernement et réclame des réponses à une série de questions sur toutes ces rumeurs, et notamment sur le degré de coopération de la Turquie avec la police française.

    Pour la communauté kurde, il ne fait aucun doute que cette sombre affaire donnera le « la », quand elle sera éclaircie, de la sincérité du gouvernement à régler définitivement le conflit kurde, comme il s’y est engagé à la fin 2012. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.