GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Des clandestins se noient au large du Maroc, plus d’un millier de migrants secourus en Italie

    media Des migrants secourus par le bateau italien «San Marco» dans les eaux au sud de la Sicile, le 5 février 2014. REUTERS/Marina Militare/Handout via Reuters

    Un nouveau drame de l’immigration : neuf clandestins sont morts noyés au Maroc alors qu'ils tentaient de rejoindre l'enclave espagnole de Ceuta. Dans le sud de l'Italie, des opérations de secours sont en cours pour sauver 1 000 réfugiés repartis sur six embarcations de fortune au large de l’île de Lampedusa. Deux épisodes qui confirment l’augmentation continue de la pression migratoire aux portes de l’Europe.

    Il est huit heures jeudi 6 février au matin quand un groupe de 400 migrants tente un passage en force dans l’enclave de Ceuta. Certains essaient de franchir une digue de la petite plage de Tarajal, d’autres se jettent à l’eau pour la contourner. Aucun n’atteindra l’Europe. La plupart ont été rattrapés par la police marocaine. Mais une dizaine d'entre eux sont morts.

    Ce nouveau drame intervient alors que le nombre de personnes qui risquent leur vie pour atteindre le sol européen ne cesse d’augmenter.

    → A (RE) LIRE : Italie: les premiers migrants de 2014 secourus au large de Lampedusa

    Depuis mercredi matin, ce sont 8 bateaux et un radeau qui ont été secourus au large des côtes italiennes grâce à la surveillance du dispositif Mare Nostrum, mis en place par l’Italie et Malte. Plus de 1 100 personnes, dont 50 enfants, se trouvaient sur ces embarcations.

    Si le renforcement de la surveillance depuis la tragédie de Lampedusa permet de sauver des vies, le problème de l'afflux de réfugiés est toujours en attente d'une réponse politique internationale.

    Au cours du mois de janvier, 2 156 personnes ont atteint l'Italie. Soit dix fois plus qu'en 2013 sur la même période. Et l'an dernier, près des trois quarts des demandes d'asile ont été rejetées.

    → A (RE) LIRE : Journée internationale des migrants: le Sinaï, Lampedusa des sables

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.