GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: la police antiémeute a chargé les manifestants prodémocratie dans le quartier de Kwun Tong (journaliste AFP)
    • Spatial: le vaisseau «Soyouz» avec le premier robot humanoïde russe à son bord ne parvient pas à s'arrimer à l'ISS
    Europe

    Allemagne: le vote suisse pose des «problèmes considérables»

    media La chancelière Angela Merkel. REUTERS/Francois Lenoir

    Le vote suisse en faveur d'une limitation de l'immigration n'est pas pour plaire à l'Allemagne. «Le gouvernement fédéral a pris note de ce résultat et le respecte mais de
    notre point de vue, il est cependant clair qu'il pose des problèmes considérables
    », a déclaré un porte-parole du gouvernement d'Angela Merkel.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Bien sûr, le gouvernement allemand respecte le résultat du référendum suisse. Mais il n’en pense pas moins. « La liberté de circulation des personnes et les libertés économiques vont de pair », a ainsi estimé le porte-parole d’Angela Merkel.

    La chancelière estime que le vote de dimanche va susciter « de graves problèmes et des discussions difficiles » entre l’Union européenne et la Suisse. Le ministre des Affaires étrangères helvétique aura bientôt l’occasion de s’en entretenir avec Angela Merkel à Berlin.

    Le ministre des Affaires étrangères allemand, le social-démocrate Frank-Walter Steinmeier, a jugé que la Suisse s’était avant tout nui à elle-même, ajoutant que ses voisins devaient savoir que les relations avec l’Europe ne pouvaient pas être à sens unique.

    Le ministre de l’Intérieur a été plus direct : « Nous aurions souhaité un autre résultat ». Thomas de Maizière estime que les débats en Suisse n’auront pas d’écho en Allemagne car ils se concentraient sur les immigrés européens qui ne suscitent pas la polémique en Allemagne. Dans l’opposition, les critiques contre la Suisse étaient unanimes à l’exception du parti eurosceptique Alternative pour l’Allemagne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.