GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: heurts en Crimée entre manifestants pro et anti-Russes

    media De brèves échauffourées ont eu lieu entre manifestants favorables aux nouvelles autorités ukrainiennes et militants pro-russes devant le Parlement local. Simféropol, le 26 février 2014. REUTERS/Baz Ratner

    La composition du nouveau gouvernement de transition ukrainien a été dévoilée ce mercredi 26 février au soir à Maïdan, sur la place de l’Indépendance, à Kiev. Un peu plus tôt, le président russe Vladimir Poutine ordonnait une inspection surprise des troupes des districts militaires de l'ouest et du centre de la Russie pour vérifier leur aptitude au combat. Washington a mis en garde Moscou contre toute intervention militaire en Ukraine. Cette annonce russe intervient en pleine crise en Ukraine, et au moment où la situation se tend en Crimée, une région autonome de l'Ukraine essentiellement russophone. De violents troubles y ont éclaté ce mercredi à Simféropol, et un homme est mort, visiblement terrassé par une crise cardiaque.

    Avec notre envoyé spécial à Simféropol, Sébastien Gobert

    La Crimée peut-elle s’embraser à coups d’insultes, de lancers de bouteilles d’eau et de chaussures ? Des échauffourées ont éclaté ce mercredi 26 février à Simféropol, aux abords du Parlement régional, dans la capitale de la République autonome.

    Les élus régionaux s’étaient réunis pour discuter de l’attitude à adopter face au nouveau pouvoir à Kiev. Ils ont adopté une résolution refusant toute dérive séparatiste, mais à l’extérieur la situation n’allait pas de soi. Plusieurs milliers de manifestants se sont fait face. Les uns revendiquant leur appartenance à une Ukraine unitaire, tandis que les autres réclamaient leur rattachement à la Russie.

    Après quelques affrontements sporadiques, la police a séparé les combattants et les députés ont calmé les ardeurs. Pour l’heure, la situation est calme à Simféropol mais les tensions de fond persistent et sont alimentées par l’annonce russe de manœuvres militaires improvisées qui visent, entre autres, à renforcer les défenses de la flotte russe de la mer Noire basée à Sébastopol, sur la côte sud de la Crimée.

    Les dirigeants politiques locaux rejettent tous l’hypothèse d’une escalade militaire, mais les ingrédients sont réunis et le cocktail semble plus explosif que jamais.

    John Kerry pour « le respect de l’intégrité »

    Face à cette montée en puissance militaire de la Russie, le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'est fendu ce mercredi soir d'une déclaration en forme de mise en garde. La Russie doit respecter l'intégrité territoriale de l'Ukraine et une intervention militaire russe dans la région serait une « grave erreur », explique John Kerry.

    → A (RE) LIRE : Russie: Poutine ordonne des manœuvres militaires non loin de l'Ukraine

    De leurs côtés, les ministres de la Défense de l'Otan réunis à Bruxelles ont réaffirmé que, pour eux, l'Ukraine est la question de sécurité la plus importante en Europe aujourd'hui. Une Ukraine « souveraine, indépendante et stable » et « fermement engagée en faveur de la démocratie » constitue un « élément clé » dans cette zone, selon l'organisation.

    Catherine Ashton, elle, se rendra de nouveau à Kiev lundi prochain, puis le 6 mars à Rome où elle rencontrera le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, pour un entretien consacré à l'Ukraine.

    Et alors que la monnaie ukrainienne ne cesse de faiblir, faisant craindre une faillite de l'économie, les Etats-Unis annoncent qu'ils vont garantir un prêt à hauteur d'un milliard de dollars au pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.