GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Réapparition de Viktor Ianoukovitch en Russie

    media L'ex-président Viktor Ianoukovitch. REUTERS

    L'ex-président Ianoukovitch a donné de ses nouvelles ce jeudi 27 février, alors que l'on avait perdu sa trace depuis plusieurs jours. Il se trouve en Russie, à Rostov-sur-le-Don, et il a annoncé son intention de s'exprimer publiquement demain vendredi devant les journalistes, à l'occasion d'une conférence de presse.

    Viktor Ianoukovitch est en Russie et il doit s'exprimer ce vendredi depuis la ville de Rostov-sur-le-Don, qui se trouve dans le sud du pays, pas très loin de la frontière avec l'Ukraine. Il a déjà déclaré qu'il se considérait toujours comme le président de l'Ukraine et a dénoncé « l'arbitraire » qui règne, selon lui, dans le pays. Dans ce qu'il a intitulé « Une déclaration au peuple ukrainien », Viktor Ianoukovitch se dit « décidé de se battre jusqu'au bout » pour faire appliquer le compromis signé à la fin de la semaine dernière avec les leaders de l'opposition, et qui a volé en éclats après sa destitution par le Parlement, et son départ de Kiev.

    La question qui se pose, en tout cas, est de savoir pourquoi la Russie a-t-elle accepté de protéger le président ukrainien déchu ? Sachant surtout que Viktor Ianoukovitch s'est largement discrédité aux yeux du pouvoir russe. Mais, pour l'instant, il reste un président légitime, face aux nouvelles autorités ukrainiennes, que Moscou juge illégitimes. Et le Kremlin pourrait essayer d'utiliser l'influence que Viktor Ianoukovitch garde encore dans certaines régions russophones de l'Ukraine, pour s'emparer par exemple de la Crimée, la république autonome du sud de la Crimée, qui est le théâtre de tensions séparatistes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.