GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
    • Iran: Rohani appelle Macron à «intensifier» les efforts pour sauver l'accord nucléaire
    • Washington demande à l'Arabie saoudite de libérer le blogueur Raef Badaoui (Pence)
    • Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse en Corée du Nord (Pence)
    • Sanctions américaines contre des dirigeants de milices liées à l'Iran en Irak (Mike Pence)
    • Tour de France 2019: Simon Yates s'impose dans la 12e étape, Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune
    • Maroc: trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux Scandinaves
    Europe

    Russie: des députés accusent Gorbatchev d'avoir fait chuter l'URSS

    media Le dernier dirigeant de l'Union soviétique Mikhaïl Gorbatchev à Moscou, le 9 février 2012. REUTERS/Denis Sinyakov

    Cinq députés, dont deux issus du parti de Vladimir Poutine, Russie unie, demandent la comparution devant la justice du dernier chef de l’Etat soviétique Mikhaïl Gorbatchev. Ils le jugent responsable de l’effondrement de l’URSS. Cette initiative, qui a peu de chances d’aboutir, traduit une nostalgie grandissante de l'Union soviétique chez certains hommes politiques, et le désir de corriger ce que Vladimir Poutine lui-même a qualifié de « plus grande catastrophe géopolitique du XXe siècle ».

    Avec notre correspondante à Moscou,  Muriel Pomponne

    « Les accords qui ont mis fin à l’Union soviétique en 1991 sont illégaux et ceux qui en sont responsables, y compris Mikhaïl Gorbatchev, doivent être poursuivis en justice. » « Nous en payons encore les conséquences aujourd’hui », estiment ces parlementaires, qui n’hésitent pas à affirmer que « le peuple meurt aujourd’hui en Ukraine, à cause de ceux qui, au Kremlin, ont pris il y a des années la décision de détruite le pays ».

    → A (RE) LIRE : « Vladimir Poutine veut rendre l'Ukraine ingouvernable »

    Un de ces parlementaires a même qualifié l’ancien numéro un soviétique d’« espion américain » , une accusation qui est en train de redevenir à la mode en Russie. Depuis la crise en Crimée, on assiste à la montée d'un état d'esprit anti-occidental et anti-américain.

    Les Russes sont de plus en plus nombreux à penser que leur pays doit se développer hors des influences extérieures. Seulement un Russe sur cinq estime que la Russie doit se rapprocher du mode de vie européen. Une tendance plus développée chez les gens âgés que chez les jeunes. De plus, une majorité de Russes trouvent qu’il est dans l’intérêt du pays qu’un homme seul concentre presque tous les pouvoirs. Un pouvoir fort et autoritaire serait nécessaire en Russie.

    Mikhaïl Gorbatchev a qualifié ces accusations de non-sens sans fondements historiques.

    → A (RE) ECOUTER : Vladimir Poutine, président de la Russie

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.