GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Septembre
Jeudi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    La Cour suprême espagnole autorise l'exhumation du corps de Franco
    Dernières infos
    Europe

    Sergueï Lavrov dénonce une propagande anti-russe dans le monde

    media Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à Moscou, le 8 avril 2014. REUTERS/Sergei Karpukhin

    Le ministre russe des Affaires étrangères s’est s'exprimé ce vendredi matin 11 avril devant des ONG. Il a fustigé un sentiment anti-russe qui se développerait dans le monde et qui menacerait la stabilité de l'Europe.

    Avec notre correspondante à Moscou,  Muriel Pomponne

    Sergueï Lavrov a mis en garde contre « l'incitation à des sentiments anti-russes sur fond de montée du racisme et de la xénophobie dans de nombreux pays de l'Union européenne, l'augmentation du nombre de groupes ultra-nationalistes et la complaisance envers le néonazisme, que ce soit en Ukraine ou ailleurs ». Il voit dans cette évolution « une menace évidente pour la stabilité européenne ».

    La Russie se perçoit de plus en plus comme une forteresse assiégée par des forces extérieures hostiles, en première ligne desquelles se trouvent les Etats-Unis. Et la Russie, comme l'URSS au temps de la Seconde Guerre mondiale, serait le dernier rempart contre le fascisme et le nazisme renaissants. Ce discours est de plus en plus fréquent chez les hommes politiques et de nombreux citoyens russes y sont sensibles.

    Le ministère des Affaires étrangères met aussi ses citoyens en garde contre les risques d'arrestation s'ils voyagent à l'étranger dans des pays qui ont des accords d'extradition avec les Etat-Unis. Ils pourraient être arrêtés et extradés sous des accusations fallacieuses, sans même que les consulats russes en soient avertis. Et de citer en exemple le trafiquant d'armes Viktor Bout, arrêté en Thaïlande et extradé aux Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.