GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Macédoine: Ivanov en tête au premier tour de l’élection présidentielle

    media Le président macédonien sortant, Georgi Ivanov, intervient devant la presse à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle de ce dimanche 13 avril. REUTERS/Ognen Teofilovski

    Georgi Ivanov est arrivé largement en tête du premier tour de l’élection présidentielle en Macédoine (52 %), à l’issue du scrutin de ce dimanche 13 avril. Malgré cette victoire écrasante du président sortant, un second tour sera nécessaire le 27 avril, en raison du très faible taux de participation (48 %).

    Avec notre envoyé spécial à Skopje, Jean-Arnaud Dérens

    C’est une victoire sans appel, mais dans une atmosphère bien atone. Georgi Ivanov, le président sortant, soutenu par le VMRO-DPMNE, la formation nationaliste du Premier ministre Gruevski, a remporté près de 52 % des suffrages exprimés, selon les résultats communiqués dans la soirée de dimanche. Il écrase son principal rival, Stevo Penderovski, présenté par l’opposition sociale-démocrate, mais sans recueillir les voix de 50 % des inscrits. Un second tour devra donc être organisé le 27 avril, en même que les élections législatives anticipées.

    Les électeurs des régions albanaises ont boudé le scrutin

    En effet, les électeurs macédoniens, déçus par les promesses jamais tenues d’une classe politique de plus en plus discréditée, ont largement boudé les urnes. La participation globale ne s’établit qu’à 48 % des inscrits. Dans les régions albanaises du pays, seuls 10 à 15 % des électeurs se sont rendus aux urnes. Dans les communes de Zijas ou de Kicevo, on tombe même en-dessous de 5 %. Un résultat qui illustre, une fois de plus, le fossé sans cesse plus profond qui sépare les deux principales communautés du pays. Dans deux semaines, Georgi Ivanov devrait pourtant être réélu à la magistrature suprême, tandis que le véritable homme fort du pays, Nikola Gruevski, espère bien obtenir un nouveau plébiscite.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.