GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le FSB a réclamé au «Facebook russe» des données d’Euromaïdan

    media Un manifestant d'Euromaïdan à Kiev, le 21 février 2014. REUTERS/David Mdzinarishvili

    En décembre dernier, le Service fédéral de sécurité russe, le FSB, a exigé de Pavel Durov, le jeune fondateur du site VKontakte, l'équivalent russe de Facebook, de lui remettre les données personnelles du groupe Euromaïdan, qui avait organisé sur le web la contestation pro-européenne en Ukraine.

    Fort de ses 100 millions d'utilisateurs russophones, le réseau social VKontakte est loin devant son concurrent américain Facebook. Pavel Dourov, le fondateur du site, qui était en conflit avec son actionnaire principal, ne dirige plus l’entreprise depuis janvier dernier et son réseau est passé sous le contrôle du milliardaire Alisher Ousmanov, un proche de Vladimir Poutine.

    Sur sa page VKontakte, le jeune homme vient de publier des révélations embarrassantes pour les autorités russes. « Le 13 décembre 2013, le Service fédéral de sécurité, nous a demandé de lui remettre les données personnelles des organisateurs du groupe Euromaïdan », affirme-t-il en diffusant la copie des injonctions du FSB ainsi que la liste des noms demandés par les services secrets. « Notre réponse a été et reste un refus catégorique », écrit Pavel Dourov. « Transmettre ces données aurait été contraire à la loi, une trahison envers les millions d'Ukrainiens qui nous ont fait confiance », ajoute-t-il.

    La Russie bloque l'accès des réseaux sociaux aux groupes pro-ukrainiens sur son territoire. Les nouveaux dirigeants du réseau VKontakte ont sans doute déjà transmis les données personnelles des Euromaïdan au Service fédéral de sécurité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.