GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 23 Juillet
Mercredi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Evincé, le fondateur du Facebook russe quitte son pays

    media Capture d'écran du premier réseau social russe VKontakte. https://vk.com/about

    Le fondateur et directeur général du premier réseau social russe VKontakte a quitté la Russie. Pavel Dourov l’a annoncé hier, mardi 22 avril, au lendemain de son éviction de la société. La semaine dernière, il avait révélé des pressions exercées à son encontre par les services de sécurité russes.

    Après des mois de conflit à la tête de l’entreprise, le départ de Pavel Dourov entérine la mainmise du Kremlin sur le principal réseau social de Russie. VKontakte, qui devance largement Facebook dans le pays, est également très implanté dans les pays voisins, dont l’Ukraine.

    Les tensions avaient commencé avec l’arrivée courant 2013 du fonds d’investissement UCP, lié au Kremlin. UCP reprochait à Pavel Dourov d’avoir détourné des données de VKontakte pour lancer à son profit un service de messagerie en ligne.

    Implication du FSB

    Mais la semaine dernière, Pavel Dourov avait révélé sur son profil personnel que le Service fédéral de sécurité russe, le FSB, lui avait demandé en décembre de lui transmettre des informations personnelles sur les organisateurs du mouvement ukrainien Euromaidan, inscrits sur le réseau social. En 2012, il avait déjà refusé de bloquer les pages de groupes d'opposants à Vladimir Poutine, toujours suite à une demande du FSB.

    Le 1er avril dernier, Pavel Dourov avait annoncé sa démission, puis il s’était rétracté sur sa page personnelle deux jours plus tard en disant qu’il s’agissait d’un poisson d’avril. Les actionnaires n’avaient guère apprécié. Ils ont annoncé lundi avoir finalement accepté cette démission, en l'absence d'un démenti dans le délai prévu par la loi. Pavel Dourov, qui ne précise pas où il se trouve, a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de revenir en Russie.

    → A (RE) LIRE : Les blogs et réseaux sociaux, nouvelles cibles du pouvoir russe

    Le réseau social russe Vkontakte est très populaire, Dimitri Medvedev a lui-même un compte. Vkontakte.ru

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.