GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Kiev dit «gagner du terrain» contre les séparatistes pro-russes

    media Les troupes ukrainiennes ont «complètement nettoyé» une partie de l'Est séparatiste de l'Ukraine, a dit le ministre ukrainien de la défense par intérim, Mykhaïlo Koval (à droite sur la photo). AFP PHOTO/

    Les troupes ukrainiennes ont « complètement nettoyé » une partie de l'Est séparatiste de l'Ukraine. Ce sont les termes utilisés par le ministre ukrainien de la Défense, Mykhaïlo Koval. Le ministre par intérim s'exprimait sur l'opération lancée par les forces armées ukrainiennes contre les séparatistes pro-russes dans les régions de Donetsk et Lougansk. Pourtant hier, près de Sloviansk, les rebelles pro-russes ont abattu un hélicoptère de l'armée régulière, tuant 12 soldats.

    « Nos forces armées ont complètement nettoyé des séparatistes le Sud et une partie de l'Ouest de la région de Donetsk, ainsi que le Nord de la région de Lougansk »,  a affirmé Mikhaïlo Koval , le ministre ukrainien de la Défense. Plus de vingt militaires ukrainiens ont été tués depuis le 13 avril dans l'est de l'Ukraine. Hier, un hélicoptère de l'armée ukrainienne a été abattu hier par les forces pro-russes. Mais le ministre s'est voulu rassurant : « Des points de contrôle encadrent la région de tous les côtés, et nous avons constitué des réserves militaires dédiées à ce blocage ». Le ministre ukrainien de la Défense a expliqué que les forces ukrainiennes avaient réussi à empêcher la propagation de « l'infection » sur le reste du territoire ukrainien. « Nous allons poursuivre ces opérations anti-terroristes tant que la vie normale ne reprendra pas dans la région, et que le calme ne reviendra pas pour les gens » a-t-il poursuivi.

    On ne sait pas très bien ce qui se passe

    Mais sur le plan militaire, ailleurs, dans les bastions des séparatistes pro-russes, on ne sait pas très bien ce qui se passe. Selon Washington, l'insurrection a été renforcée par des hommes armés venus de Tchétchénie. Dans la ville de Donetsk, la zone de l'aéroport reste interdite d'accès, mais ailleurs dans la ville, la vie quotidienne a repris, la population est tendue mais calme. De toute évidence, les gens ne savent pas très bien qui exerce véritablement le pouvoir, le maire ou les séparatistes.

    Jeudi 29 mai, des hommes lourdement armés ont fait évacuer le bâtiment de l'administration régionale, occupé par depuis le mois d'avril par les séparatistes. Ils ont démantelé les barricades et ont affirmé être à la recherche de ceux qui ont pillé un grand supermarché de la ville. Le message qu'ils ont voulu faire passer, « il est temps que les autorités de la République populaire du Donbass », c'est à dire les séparatistes, se mettent réellement au travail.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.