GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Ukraine: Donetsk livrée à elle-même

    media Une proche d'une victime du siège de l'aéroport de Donetsk, le 26 mai 2014. REUTERS/Maxim Zmeyev

    En Ukraine, les combats entre séparatistes pro-russes et forces gouvernementales se poursuivent dans les régions de Donetsk et Lougansk. Près de Sloviansk, hier jeudi 29 mai, les pro-Russes ont abattu un hélicoptère de l'armée ukrainienne tuant 12 militaires dont un général. A Donetsk même, le quotidien peine à reprendre ses droits.

    Avec notre envoyée spéciale à Donetsk, Anastasia Becchio

    Après cette nouvelle journée noire pour elle, l’armée ukrainienne n’a pas lancé d’opérations d’envergure, comme elle l’avait fait en début de semaine à Donetsk pour reprendre l’aéroport aux insurgés pro-russes. La zone de l'aéroport reste d’ailleurs inaccessible. Les écoles y sont aussi fermées.

    Dans le reste de la capitale du Donbass, la situation est tendue, mais calme. La vie quotidienne a repris, les voitures circulent, des passants attendent leur bus. Dans le centre-ville, la plupart des magasins sont ouverts, mais la population est quelque peu désorientée et ne sait pas bien qui contrôle la ville : le maire ou les représentants de la République autoproclamée du Donbass.

    Anarchie rampante

    Des informations contradictoires ont circulé à propos d'un couvre-feu nocturne, mais elles n'ont pas pu être vérifiées. Une anarchie rampante commence à s'emparer de la ville. Un grand supermarché a été pillé. Hier après midi, des hommes équipés d'armes automatiques et de lance-grenades sont arrivés devant le siège de l'administration régionale à Donetsk, affirmant être « à la recherche de ceux qui ont dévalisé le supermarché ». Ils ont fait évacuer le bâtiment aux mains des séparatistes depuis avril et fait démanteler les barricades : il est temps, disent-ils, que les autorités de la République populaire du Donbass se mettent réellement au travail

    Régions « nettoyées »

    Si aucun assaut de l'armée n’a été donné ce vendredi dans la ville, une partie de l’Est ukrainien a en revanche été « complètement nettoyée » des insurgés pro-russes. C’est en tout cas ce qu’affirment les autorités de Kiev par la bouche du ministre de la Défense Mykhaïlo Koval. Plus précisément, il s’agirait du « sud et d’une partie de l'est de la région de Donetsk et [du] nord de la région de Lougansk. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.