GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le président Erdogan «prévoit bel et bien de rencontrer la délégation américaine», a déclaré le directeur de la communication de la présidence turque, Fahrettin Altun, sur Twitter. Le président turc avait affirmé plus tôt ce mercredi sur Skynews qu'il ne s'entretiendrait pas avec le vice-président américain Mike Pence et le secrétaire d'Etat Mike Pompeo attendus à Ankara pour exiger l'arrêt de l'offensive turque en Syrie. «Je ne les rencontrerai pas», avait déclaré M. Erdogan à Sky News, «ils rencontreront leurs homologues. Moi, je ne parlerai qu'à Trump, s'il vient», avait-il ajouté.

    Europe

    Musée juif de Bruxelles: un Français en garde à vue à Marseille

    media La rue des Minimes à Bruxelles, où se trouve le Musée juif de Belgique, le 24 mai 2014. AFP / BELGA PHOTO / NICOLAS MAETERLINCK

    Un homme soupçonné d'être le tireur de l'attaque du Musée juif de Bruxelles, le 24 mai dernier, a été arrêté vendredi 29 mai à Marseille. La justice belge a confirmé l'arrestation du «possible auteur» de la tuerie. « Nous les combattrons », a déclaré le chef de l'Etat, François Hollande, en marge d'un déplacement dans le Calvados, au sujet des jihadistes qui rentrent en Europe après avoir combattu en Syrie.

    Avec notre correspondant à Marseille, Stéphane Burgatt

    Arrêté lors d'un contrôle en gare routière de Marseille Saint-Charles, l'homme descendait d'un autocar en provenance d'Amsterdam via Bruxelles. Lors de son interpellation, il était porteur d'une kalachnikov et d'un revolver, le même type d'armes à feu qui a été utilisé lors de la tuerie.

    Le suspect soupçonné d'être le tireur qui a abattu quatre personnes au Musée juif de Bruxelles le 24 mai, Mehdi Nemmouche, portait également sur lui une mini caméra mais aussi une casquette semblable à celle aperçue le 24 mai dernier sur les images de vidéosurveillance du musée à Bruxelles. Le suspect est déjà connu par les services de renseignement. La direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) avait déjà fiché l’individu. Ce Français, âgé de 29 ans et originaire de Roubaix, est aussi soupçonné de s'être rendu l'an dernier en Syrie auprès de jihadistes, où il aurait passé plus d'un an, a précisé le procureur de Paris, François Molins, lors d'une conférence de presse.

    « L'attention des enquêteurs et des magistrats s'est concentrée sur l'exploitation de l'appareil photo Nikon, qui a permis la découverte d'un fichier caché dans lequel se trouvait un petit film de 40 secondes montrant les deux armes saisies, ainsi que la tenue portée par le tireur et la caméra GoPro », a ajouté François Molins. « L'auteur n'apparaît pas à l'image, mais sa voix semble être celle de Mehdi Nemmouche. Cette voix commente les images en expliquant que cette vidéo était réalisée car l'enregistrement en direct de la fusillade du Musée juif de Bruxelles par la caméra GoPro n'a pas fonctionné », a-t-il ajouté.

    Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve s'est lui aussi exprimé :

    Il a plutôt le profil du loup solitaire

    Bernard Cazeneuve s'exprime sur Mehdi Nemmouche 02/06/2014 Écouter

    Le suspect est actuellement entendu en garde à vue par les agents de la DGSI pour des faits d'assassinat et tentative d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste. Cette garde à vue peut s'étendre pendant 96 heures, c'est à dire jusqu'à mardi. Ce délai peut être ensuite étendu à 144 heures si et seulement si les enquêteurs invoquent une menace terroriste imminente. Au cours des 24 premières heures, le suspect aurait gardé le silence et les sources estiment qu'il est trop tôt pour évoquer d'éventuelles complicités. L'homme a déjà été condamné par la justice à deux ans de prison en mai 2009 pour le braquage d'une supérette à Tourcoing.

    Copie d'écran de la vidéo-surveillance du Musée juif de Bruxelles montrant le tueur présumé. Police fédérale belge

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.